Lifestyle

Comment organiser une Disco Soupe ?

Publié le 5 juin 2013

Une Disco Soupe c’est un grand moment de gastronomie et de fête dans une ambiance conviviale et musicale. Le principe : transformer des fruits et légumes déclassés, destinés à être jetés, en un festin solidaire. Ça se passe en quatre temps : épluchage et découpage en musique, cuisine, distribution de soupe ou de salade à tout le monde, gratuitement ou pour un prix libre… puis lavage.

 

Une Disco Soupe, c’est quoi ?

Une Disco Soupe c’est un grand moment de gastronomie et de fête dans une ambiance conviviale et musicale. Le principe : transformer des fruits et légumes déclassés, destinés à être jetés, en un festin solidaire. Ça se passe en quatre temps : épluchage et découpage en musique, cuisine, distribution de soupe ou de salade à tout le monde, gratuitement ou pour un prix libre… puis lavage.

Evidemment, un discours positif sur le thème du gaspillage alimentaire est distillé par les organisateurs tout au long de la manifestation.

Les mots clés

Chasse au gâchis, musique, fête et open source.

Qui peut participer ?

Un groupe d’au moins cinq personnes doit être constitué. Tout le monde peut apporter sa pierre. Les compétences requises : un vague cuisinier, un bricolo débrouillard, un responsable de la zik, des bonnes volontés souriantes et de préférence un coordinateur expérimenté.

Quelles sont les principales étapes ?

1- Former un disco groupe local

2- Trouver un lieu ou un événement adaptés

3- Trouver des fournisseurs de rebuts

4- Tout planifier sans oublier la musique

5- Communiquer

Le détail qui tue : le légume disqualifié

Les fruits et légumes disqualifiés sont déclarés invendables parce qu’il sont difformes, un peu trop mûrs ou légèrement abîmés… Avec les Disco Soupe, ils échappent à la destruction et retrouvent leur dignité dans une soupe, une salade, ou un smoothie… La clé du succès de la Disco Soupe, c’est le circuit court et local. Pas de stockage ni de transports. Aussitôt récupérés, aussitôt transformés !  Et, vous verrez : les fournisseurs – grossistes ou grandes surfaces – sont très heureux d’éviter un gros gâchis !

Passe à l’action !

1- Rejoins la page Facebook de Disco Soupe

2- Télécharge le tuto :

[telecharger url= »http://www.say-yess.com/wp-content/uploads/2013/05/Disco-Soupe-Beta-Toolkit.pdf » titre= »Télécharge le tuto ! »]

 

3- Prend contact avec le Crew : discosoupe@gmail.com

Quelques exemples ?

Un exemple à la Disco Soupe de place de la Bastille à Paris :  80 participants / 50 kilos de légumes / 300 repas

Les Disco Soupe se répandent dans le pays : Strasbourg, Nantes et Paris en mai 2013

This is box title

Retrouvez l’ensemble de nos Tutolutions en cliquant ici.

Image writer

Rédigé par

Say Yess

1 commentaire

Cliquez sur le + pour voir les commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

image commentary

Raphaël Verdon

Publié le 30 avril 2014

J'ai été choqué de voir hier dans un magasin Monoprix à Secretan un responsable discosoup agressé le personnel en l'insultant et le maltraitant comme de la M....

Sur le même thème

Décryptage

  • Co-création : entreprises classiques et sociales alliées pour la bonne cause

    Lire la suite
  • Modèle économique entreprise ESS

    À quoi ressemble le modèle économique d’une entreprise de l’ESS ?

    Lire la suite
  • Recycles © Kamel Secraoui

    Quand les chambres à air deviennent ceinture et les mobiles retrouvent une jeunesse

    Lire la suite
  • L’ESS, à quoi ça sert ?

    Lire la suite

Say yess tv

  • Ensemble, ici et maintenant

    icone-youtube-play

    Par: Step Aside Project

  • L’affranchi jardinier

    icone-youtube-play

    Par: Step Aside Project

  • Le tourisme m’a sauvé

    Alternative Urbaine à Paris - Solidarum
    icone-youtube-play

    Par: Solidarum

Nos derniers articles

Citoyenneté

« J’ai donné un sens à mon travail grâce au Service Civique ! »

Après avoir travaillé quelques années en tant que pâtissier, Mikaël Treilhaud Daramy se lance dans un service civique, poussé par une envie de changement. Un véritable tremplin vers le secteur de l’économie sociale et solidaire pour ce jeune de 23 ans.

Rédigé par Déborah Antoinat En savoir plus

Entreprendre, mode d'emploi

Pourquoi se compliquer la vie en créant une entreprise éthique et solidaire ?

Comme si créer une entreprise ce n'était pas suffisamment compliqué, certains y ajoutent des ambitions écologiques, sociales et solidaires... Seraient-ils un peu maso?

Rédigé par Laure Jouteau En savoir plus

Tech

L’agriculture urbaine boostée par le numérique

Et si les agriculteurs, jardiniers ou botanistes locaux s'unissaient aux acteurs du web ? C'est le principe des rencontres « Hackgriculture », proposées par le collectif « Nantes ville comestible » qui vise à mêler les énergies locales pour penser la ville comestible. Avec le numérique comme engrais.

Rédigé par Jeanne La Prairie En savoir plus

Afin d'améliorer votre expérience, Say Yess utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies, pour nous aider à analyser les audiences de ce site.
En savoir plus
Votre commentaire a bien été soumis. Il est en attente de validation.