Dis-moi pourquoi tu bosses

Ils ont choisi de pratiquer leur métier dans des structures en accord avec leurs valeurs. Salarié dans une asso ou une entreprise d’insertion, associé dans une coopérative… Et vous, c’est quoi votre moteur pour venir bosser ?

77 article(s) associé(s) à la rubrique Dis-moi pourquoi tu bosses.

Photo Barbara Grossmann.
Dis-moi pourquoi tu bosses

Justine, clown, « met de la vie » à l’hôpital

A 28 ans, la jeune comédienne intervient auprès des enfants malades pour l’association les Clowns de l’espoir.

Rédigé par Oriane Raffin

En savoir plus
Dis-moi pourquoi tu bosses

Sara, actuaire : « On doit proposer des modèles d’assurances rentables avec une utilité sociale ! »

Sara Teillard travaille pour Acting for life. Une ONG qui aide au développement économique territorial. Ses compétences en actuariat, particulièrement appréciées, lui ont permis de développer une expertise pour les projets de micro-assurance. Portrait.

Rédigé par Emmanuelle Genoud

En savoir plus
Floriane - garage solidaire de Carhaix
Dis-moi pourquoi tu bosses

Floriane, salariée dans un garage solidaire

A 30 ans, Floriane a choisi de se réorienter pour devenir carrossière-peintre. Poncer, redresser la tôle, peindre et vernir les carrosseries est devenu son projet professionnel. Portrait.

Rédigé par Emmanuelle Genoud

En savoir plus
Dis-moi pourquoi tu bosses

Pauline, agent immobilier solidaire à Caen

La jeune femme aide des personnes démunies à devenir locataires pour rebondir dans l'existence, et des propriétaires à faire le pari de la solidarité.

Rédigé par Julien Palomo

En savoir plus
Dis-moi pourquoi tu bosses

Juliette, animatrice maraîchage du groupement des agriculteurs bio d’Ile-de-France

A 23 ans, la jeune femme accompagne une centaine de maraîchers bio franciliens à travers des actions collectives et individuelles : organisation de réunions, formation, mise en lien des producteurs, visites à la ferme…

Rédigé par Pauline Bian-Gazeau

En savoir plus
Thibault Patriarche, 26 ans, dans son bureau, au 1er étage du foyer de Jeunes Travailleurs.
Dis-moi pourquoi tu bosses

Thibault, chargé de vie résidentielle

Thibault a 26 ans. Presque le même âge que les jeunes qu'il suit en tant que chargé de vie résidentielle dans un foyer de jeunes travailleurs à Paris. Mais « un pro n’a pas d’âge »…

Rédigé par Emmanuelle Genoud

En savoir plus
Johnny Poulain
Dis-moi pourquoi tu bosses

Johnny, prof pour « donner sa chance au plus grand nombre »

A 30 ans, Johnny Poulain a trouvé sa voie : il enseigne l’histoire et les lettres dans le lycée professionnel Cognacq-Jay à Argenteuil, un établissement atypique car il est privé mais laïque et gratuit.

Rédigé par Lauriane Barthélémy

En savoir plus
Charpentier en SCOP, L'Acacia, Finistère
Dis-moi pourquoi tu bosses

Maxime, charpentier en éco-construction

Maxime n’a jamais voulu opposer manuel et intellectuel. Pour lui, le travail du bois rassemble ces deux pendants. Charpentier dans l'éco-habitat est un métier porteur de valeurs, partagées avec la SCOP qui l’emploie en période de professionnalisation.

Rédigé par Emmanuelle Genoud

En savoir plus
contraception
Dis-moi pourquoi tu bosses

Sage-femme au planning familial : prescrire de l’écoute

Sobiha Sbaï, 27 ans, exerce comme sage-femme depuis quatre ans, notamment au planning familial de Lille. Elle travaille au service de ses patientes, ou plutôt des femmes qu’elle rencontre.

Rédigé par Caroline Venaille

En savoir plus

Nos derniers articles

Citoyenneté

« J’ai donné un sens à mon travail grâce au Service Civique ! »

Après avoir travaillé quelques années en tant que pâtissier, Mikaël Treilhaud Daramy se lance dans un service civique, poussé par une envie de changement. Un véritable tremplin vers le secteur de l’économie sociale et solidaire pour ce jeune de 23 ans.

Rédigé par Déborah Antoinat En savoir plus

Entreprendre, mode d'emploi

Pourquoi se compliquer la vie en créant une entreprise éthique et solidaire ?

Comme si créer une entreprise ce n'était pas suffisamment compliqué, certains y ajoutent des ambitions écologiques, sociales et solidaires... Seraient-ils un peu maso?

Rédigé par Laure Jouteau En savoir plus

Tech

L’agriculture urbaine boostée par le numérique

Et si les agriculteurs, jardiniers ou botanistes locaux s'unissaient aux acteurs du web ? C'est le principe des rencontres « Hackgriculture », proposées par le collectif « Nantes ville comestible » qui vise à mêler les énergies locales pour penser la ville comestible. Avec le numérique comme engrais.

Rédigé par Jeanne La Prairie En savoir plus

Afin d'améliorer votre expérience, Say Yess utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies, pour nous aider à analyser les audiences de ce site.
En savoir plus
Votre commentaire a bien été soumis. Il est en attente de validation.