Citoyenneté

Et si on faisait la Vélorution cet été ?

Publié le 10 juillet 2018

Vous aimez voyager, sillonner la France mais vous souhaitez vous détacher de la posture du touriste lorsque vous débarquez dans une nouvelle région ? Voici quelques idées pour y parvenir.

Photo G de Crop

Prendre son temps, s’engager, partir à la découverte de porteurs d’initiatives inspirantes, faire du sport. Si vous n’avez pas encore de programme précis cet été avec tous ces ingrédients, d’autres se sont chargés de cette mission pour vous. Et quoi de mieux que de se remettre en selle ? Différentes associations se lancent dans des tours de France à vélo pour aller, d’étape en étape, à la rencontre de diverses alternatives. Parmi les plus connus, vous pourrez rejoindre l’AlterTour ou le Tour Alternatiba.

Du 14 juillet au 26 août : 44 jours dont 34 sur les routes et 10 jours de repos, d’Amiens à Strasbourg en passant par Paris, Nancy, Mulhouse et Colmar. C’est la ​11e édition de l’AlterTour​ qui fera étape cette année sur des lieux emblématiques tels que le Triangle de Gonesse à la rencontre de ceux qui se mobilisent contre le projet gigantesque Europacity ; Bure, futur lieu d’enfouissement de déchets nucléaires ; ou le Grand Contournement Ouest de Strasbourg.

S’inspirer des rencontres

Nous sommes ravis de voir des participants qui ne sont pas forcément militants mais qui s’interrogent sur leur consommation, leur façon de vivre. En moyenne, ils viennent une semaine sur le tour. ” constate Mathieu Fromont, coordinateur de l’AlterTour. Parcourant 30 kilomètres par jour (souvent le matin), les participants visitent des fermes, des maisons éco-construites, des micro-brasseries et donnent des coups de mains lors de chantiers collectifs.

Suite au tour, beaucoup de participants ont changé de vie, de travail, Ils s’inspirent des gens que l’on rencontre. Plus modestement, d’autres changent leur manière de consommer, en changeant de fournisseur d’électricité par exemple” poursuit le coordinateur. L’année dernière, le tour avait rassemblé 350 personnes.

Des vélos à disposition

Dans le même registre, ​le Tour Alternatiba​ parcourra cette année 5 800 kilomètres à travers 200 étapes. Villages des alternatives, conférences, concerts, expositions : le programme est riche tout l’été. Organisé par Alternatiba, ANV-COP21 et les Amis de la Terre, le tour, présenté comme “plus grande mobilisation sur le climat depuis la COP21” s’est élancé le 9 juin dernier de Paris et rejoindra Bayonne le 6 octobre. Parmi les étapes symboliques, on note “Calais et Grande-Synthe pour parler migrations et dérèglement climatique, Dunkerque, Gardanne ou encore la Mède pour aborder les enjeux de la reconversion des sites industriels, Ungersheim, ou Saillans pour mettre en avant des territoires en transition” détaille le programme. En 2015, le premier tour Alternatiba avait mobilisé plus de 60 000 personnes tout au long du parcours.

This is box title
Envie d’un voyage plus autonome ? Notre journaliste Pierre Vincenot a testé un voyage solidaire de Toulouse à la Méditerranée. Inspirations par ici !

Dans les deux cas, il est tout à fait possible de prendre le tour en route en rejoignant une gare proche de l’étape du jour. Même sans vélo. L’AlterTour peut vous fournir une monture. Et pas de concurrence entre les deux tours, les initiatives se rejoindront d’ailleurs deux fois sur le parcours : à Amiens puis à Bure.

D’autres manifestations à vélo sont programmés au niveau local tout l’été. Dans l’Ain par exemple, la Fédération Rhône-Alpes de protection de la nature (Frapna) organise un AlterTour​ à l’échelle du département du 17 au 26 août.

Et puisque la vélorution n’a pas de frontière, les plus téméraires pourront se joindre à l’Ecotopia Bike Tour​, un tour à travers l’Europe autogéré par un collectif international et organisé depuis 28 ans. Cette année, le tour partira fin juin de Pampelune en Espagne pour une destination finale au Portugal prévue à la fin de l’été.

Alors, tous en selle !

Image writer

Rédigé par

Jérémy Pain

0 commentaire

Cliquez sur le + pour voir les commentaires. Et remplissez le formulaire ci-dessous pour commenter un article.
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème

Décryptage

  • Co-création : entreprises classiques et sociales alliées pour la bonne cause

    Lire la suite
  • Modèle économique entreprise ESS

    À quoi ressemble le modèle économique d’une entreprise de l’ESS ?

    Lire la suite
  • Recycles © Kamel Secraoui

    Quand les chambres à air deviennent ceinture et les mobiles retrouvent une jeunesse

    Lire la suite
  • L’ESS, à quoi ça sert ?

    Lire la suite

Say yess tv

  • Ensemble, ici et maintenant

    icone-youtube-play

    Par: Step Aside Project

  • L’affranchi jardinier

    icone-youtube-play

    Par: Step Aside Project

  • Le tourisme m’a sauvé

    Alternative Urbaine à Paris - Solidarum
    icone-youtube-play

    Par: Solidarum

Nos derniers articles

Culture

Bronzez solidaire !

Une petite sélection de livres dévorés par la rédac de Say Yess, à glisser dans ses valises...

Rédigé par Say Yess
le 19 juillet 2018 En savoir plus

Citoyenneté

Sexualité : et si on en parlait vraiment ?

Venus de Suisse, des « cafés sexo » naissent timidement en France. Une occasion de libérer la parole autour d’un sujet encore tabou.

Rédigé par Marie Le Douaran
le 17 juillet 2018 En savoir plus

Planète

Trouver un hébergement responsable pour les vacances, c’est possible !

L’offre de logements et de solutions éco-responsables pour le tourisme est encore limitée, mais se développe. Say Yess vous donne des pistes pour réserver vos vacances.

Rédigé par Marie Le Douaran
le 12 juillet 2018 En savoir plus

Afin d'améliorer votre expérience, Say Yess utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies, pour nous aider à analyser les audiences de ce site.
En savoir plus
Votre commentaire a bien été soumis. Il est en attente de validation.