Planète

Petit manuel de résistance contemporaine

Publié le 4 juin 2018

Cyril Dion, co-réalisateur du documentaire Demain, vient de publier un livre incisif pour s’organiser face à l’"effondrement écologique" en cours…

Peut-on encore sauver le monde ? Face aux désastres écologiques annoncés, Cyril Dion s’interroge sur ce que nous pouvons encore faire pour inverser la tendance – s’il n’est pas déjà trop tard. « Nous sommes face à un danger d’une ampleur comparable à celui d’une guerre mondiale », n’hésite-t-il pas à écrire. « Sans doute même plus grave ».

Passée la phase du constat, il explore les solutions individuelles et collectives pour transformer le quotidien et réagir avant qu’il ne soit trop tard. « Nous ne pouvons plus nous contenter de regarder les choses de loin, de hausser les épaules ou de pointer un doigt accusateur », prévient-il.

Il est temps d’engager une véritable « révolution », souligne le co-réalisateur du film Demain et co-fondateur, avec Pierre Rabhi, du mouvement Colibris. Dénonçant la « paralysie politique », Cyril Dion insiste sur le rôle que chacun d’entre nous doit jouer car « les responsables politiques sont réduits à gérer la réalité, ils n’ont plus la capacité de l’orienter ».

Changer de récit et d’architectures

L’auteur nous invite à placer le récit, l’imaginaire, au cœur du projet. « Bien souvent, l’imagination précède l’action et les récits qui en découlent façonnent nos perceptions, nos croyances, nos cultures, particulièrement à une époque où les histoires bénéficient de canaux si puissants pour être véhiculés ».

C’est seulement avec un récit nouveau, une culture nouvelle, que les architectures qui régissent nos vies pourront évoluer. C’est seulement avec de nouvelles fictions que le modèle actuel pourra évoluer. « Nous avons, avant toute chose, une bataille culturelle à mener », insiste Cyril Dion. Il cible trois objectifs : stopper la destruction et le réchauffement, construire la résilience et régénérer la planète et nos modèles économiques et sociaux.

Sobriété heureuse, économie symbiotique, transformation des modèles éducatifs, du rapport au travail et à la consommation, reprise de la maîtrise de la création monétaire… il y a du pain sur la planche, mais il a déjà identifié des leviers d’actions. « Imaginez, si l’ensemble de l’énergie productive et créative des personnes qui travaillent chaque jour sur la planète n’était pas concentrée à faire tourner à la machine économique, mais à pratiquer des activités qui leur donnent une irrépressible envie de sauter du lit chaque matin, et que cette énergie soit mise au service de projets à forte utilité écologique et sociale… Il y a fort à parier que le monde changerait rapidement ».

Lancer une nouvelle dynamique globale

Et pour cela, il faut y aller par étapes, accessibles, réalistes. Avec une vision globale de l’objectif à atteindre. Le livre de Cyril Dion n’apporte pas de solution clé en main – davantage des pistes de réflexion, incitant chacun à se pencher sur ce qui est réellement important pour lui. Il ne s’agit pas là de présenter des actions individuelles, mais plutôt de voir comment, chacun à notre échelle, ensemble, pouvons lancer une nouvelle dynamique globale.

Image writer

Rédigé par

Say Yess

Sur le même thème

Décryptage

  • Co-création : entreprises classiques et sociales alliées pour la bonne cause

    Lire la suite
  • Modèle économique entreprise ESS

    À quoi ressemble le modèle économique d’une entreprise de l’ESS ?

    Lire la suite
  • Recycles © Kamel Secraoui

    Quand les chambres à air deviennent ceinture et les mobiles retrouvent une jeunesse

    Lire la suite
  • L’ESS, à quoi ça sert ?

    Lire la suite

Say yess tv

  • Ensemble, ici et maintenant

    icone-youtube-play

    Par: Step Aside Project

  • L’affranchi jardinier

    icone-youtube-play

    Par: Step Aside Project

  • Le tourisme m’a sauvé

    Alternative Urbaine à Paris - Solidarum
    icone-youtube-play

    Par: Solidarum

Nos derniers articles

Citoyenneté

« J’ai donné un sens à mon travail grâce au Service Civique ! »

Après avoir travaillé quelques années en tant que pâtissier, Mikaël Treilhaud Daramy se lance dans un service civique, poussé par une envie de changement. Un véritable tremplin vers le secteur de l’économie sociale et solidaire pour ce jeune de 23 ans.

Rédigé par Déborah Antoinat En savoir plus

Entreprendre, mode d'emploi

Pourquoi se compliquer la vie en créant une entreprise éthique et solidaire ?

Comme si créer une entreprise ce n'était pas suffisamment compliqué, certains y ajoutent des ambitions écologiques, sociales et solidaires... Seraient-ils un peu maso?

Rédigé par Laure Jouteau En savoir plus

Tech

L’agriculture urbaine boostée par le numérique

Et si les agriculteurs, jardiniers ou botanistes locaux s'unissaient aux acteurs du web ? C'est le principe des rencontres « Hackgriculture », proposées par le collectif « Nantes ville comestible » qui vise à mêler les énergies locales pour penser la ville comestible. Avec le numérique comme engrais.

Rédigé par Jeanne La Prairie En savoir plus

Afin d'améliorer votre expérience, Say Yess utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies, pour nous aider à analyser les audiences de ce site.
En savoir plus
Votre commentaire a bien été soumis. Il est en attente de validation.