Antropia recrute sa nouvelle promo

Date limite 18 avril 2018

Vous êtes un "entrepreneur à fort impact" ? L'incubateur de l'ESSEC vous attend...

Antropia ouvre les candidatures à ses trois programmes, Shake Up, Start Up et Scale Up, pour les entreprises à fort impact social et/ou environnemental qui souhaitent accélérer leur développement.

Les trois programmes correspondent à trois niveaux de maturité :

SHAKE UP (6 mois d’accompagnement)
Objectifs : définir sa vision, prototyper et structurer son projet.

START UP (12 mois d’accompagnement)
Objectifs : modéliser, valider son concept et se projeter à 3 ans.

SCALE UP (6 mois d’accompagnement)
Objectifs : définir sa stratégie de changement d’échelle.

Pour chaque programme, Antropia propose un accompagnement collectif et personnalisé comportant notamment :

  • un accompagnateur stratégique personnalisé
  • Des ateliers de co-développement
  • Mise en réseau avec l’écosystème entrepreneurial

Candidatures ouvertes jusqu’au 18 avril 2018 sur antropia.essec.fr

Image writer

Rédigé par

Say Yess

Appels à projets

Découvrez tous les appels à projets en cours.

Parcourir

Nos derniers articles

Citoyenneté

« J’ai donné un sens à mon travail grâce au Service Civique ! »

Après avoir travaillé quelques années en tant que pâtissier, Mikaël Treilhaud Daramy se lance dans un service civique, poussé par une envie de changement. Un véritable tremplin vers le secteur de l’économie sociale et solidaire pour ce jeune de 23 ans.

Rédigé par Déborah Antoinat En savoir plus

Entreprendre, mode d'emploi

Pourquoi se compliquer la vie en créant une entreprise éthique et solidaire ?

Comme si créer une entreprise ce n'était pas suffisamment compliqué, certains y ajoutent des ambitions écologiques, sociales et solidaires... Seraient-ils un peu maso?

Rédigé par Laure Jouteau En savoir plus

Tech

L’agriculture urbaine boostée par le numérique

Et si les agriculteurs, jardiniers ou botanistes locaux s'unissaient aux acteurs du web ? C'est le principe des rencontres « Hackgriculture », proposées par le collectif « Nantes ville comestible » qui vise à mêler les énergies locales pour penser la ville comestible. Avec le numérique comme engrais.

Rédigé par Jeanne La Prairie En savoir plus

Afin d'améliorer votre expérience, Say Yess utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies, pour nous aider à analyser les audiences de ce site.
En savoir plus
Votre commentaire a bien été soumis. Il est en attente de validation.