Planète

Nettoyage des plages : « Faire un petit geste, c’est quand même bien ! »

Publié le 4 avril 2018

Au printemps, c’est l’heure du grand ménage… aussi sur le littoral.

Barbara, 28 ans, vit sur les îles du Frioul, au large de Marseille, depuis 26 ans. Etudiante en musicologie et chanteuse d’opéra, elle est adhérente à l’Association Frioul Nouveau Regard depuis de nombreuses années. A ce titre, elle participe au moins deux fois par an au nettoyage des plages.

Qu’est-ce qui vous a motivée à participer au nettoyage des plages ?

J’ai pour habitude, le week-end, d’aller marcher dans les calanques et les criques. Quand on tombe sur des tas de déchets, on est forcément énervé par tout ça. Il n’y a rien de plus désagréable que de ne pas pouvoir profiter de nos paysages.

Et comme les îles du Frioul sont au milieu de la rade de Marseille, on est au cœur des vents et des déchets…

Comment se déroulent les nettoyages ?

L’association organise trois nettoyages par an, je participe en moyenne à deux d’entre eux. A chaque fois, nous sommes environ 70. L’opération ne prend qu’une matinée, un samedi. On se retrouve à 9h30, on constitue des équipes et on part sur l’île. A 12h30, on mange tous ensemble, c’est un moment convivial, pour remercier les bénévoles. Et on compte les sacs de déchets récoltés : en général, une cinquantaine !

On tombe sur tout et n’importe quoi. Plastique, bouteilles, canettes… forcément, ce n’est pas très propre, et parfois c’est même dangereux, on peut se couper. C’est énervant de voir que, bien que notre société est de plus en plus sensibilisée, cela ne suffit pas, malheureusement !

Est-ce que ces ramassages ont modifié votre comportement ?

J’ai pris l’habitude, quand je suis en randonnée, d’avoir toujours un sac poubelle sur moi. Si je vois un déchet, je le ramasse, car je sais que personne ne viendra nettoyer là. Ça fait toujours ça de moins. Cela participe à mon bien-être personnel – ne pas avoir l’air de vivre dans une décharge -, et c’est important pour les animaux, quand on voit comment ils peuvent être victimes de nos déchets. Faire un petit geste, c’est quand même bien !

Image writer

Rédigé par

Oriane Raffin

2 commentaires

Cliquez sur le + pour voir les commentaires. Et remplissez le formulaire ci-dessous pour commenter un article.
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

image commentary

Bettina Mercier

Publié le 10 avril 2018

Bonjour, Pour info, le nettoyage des plages est devenu mon passe temps "pas très favori", mais je m'y colle comme le colibri... qui fait sa part... Il existe une association qui nettoie régulièrement les plages : "les mains dans le sable", on se retrouve presque tous les week-end et on ramasse, ramasse, ramasse, allez voir sur leur site ou page facebook, c'est impressionnant... surtout des plastiques issus des activités ostréicoles. Il faudrait vraiment que leurs méthodes de pêche changent, car on va s'essouffler à recommencer à chaque grande marée. Mais qui interpeller ??? Merci de m'avoir lu et au plaisir de contribuer. Sourires. Bettina

image commentary

Chocolatero

Publié le 06 avril 2018

Bravo Barbara et tous les bénévoles meSsage à diffuser largement grâce à vous la vie est plus belle...

Sur le même thème

Décryptage

  • Co-création : entreprises classiques et sociales alliées pour la bonne cause

    Lire la suite
  • Modèle économique entreprise ESS

    À quoi ressemble le modèle économique d’une entreprise de l’ESS ?

    Lire la suite
  • Recycles © Kamel Secraoui

    Quand les chambres à air deviennent ceinture et les mobiles retrouvent une jeunesse

    Lire la suite
  • L’ESS, à quoi ça sert ?

    Lire la suite

Say yess tv

  • Ensemble, ici et maintenant

    icone-youtube-play

    Par: Step Aside Project

  • L’affranchi jardinier

    icone-youtube-play

    Par: Step Aside Project

  • Le tourisme m’a sauvé

    Alternative Urbaine à Paris - Solidarum
    icone-youtube-play

    Par: Solidarum

Nos derniers articles

Planète

La consigne reprend du service !

Les initiatives se multiplient pour remettre au goût du jour la consigne des bouteilles en verre. Dans la mouvance « zéro déchet », le système permet de laver et de réutiliser les contenants que vous rapportez.

Rédigé par Marie Le Douaran En savoir plus

Conseils (de) pro

Comment se faire un réseau dans l’ESS?

Rien ne vaut le bouche à oreille! Dans l'économie sociale et solidaire, plus que dans un autre secteur, avoir des contacts qui vous informent, des personnes qui vous recommandent facilite grandement votre recherche de job ou de stage. Suivez donc nos conseils pour vous constituer un réseau.

Rédigé par Céline Deval En savoir plus

Social, solidaire, etc.

Où et comment s’informer sur l’économie sociale et solidaire ?

Il n’y a pas que Say Yess dans la vie !

Rédigé par Say Yess En savoir plus

Afin d'améliorer votre expérience, Say Yess utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies, pour nous aider à analyser les audiences de ce site.
En savoir plus
Votre commentaire a bien été soumis. Il est en attente de validation.