Culture

La Fabrique Opéra : « un projet créatif et stimulant ! »

Publié le 23 mars 2018

Cet opéra collaboratif implique des jeunes en formation. Témoignage.

A 20 ans, Oriane Di Vanni est en BTS des Métiers de la mode au Lycée Argouges à Grenoble. Elle participe depuis 5 ans à La Fabrique Opéra, un opéra coopératif impliquant des filières professionnelles (maquilleurs, couturiers, menuisiers, charpentiers, coiffeurs) pour réaliser des créations lyriques.

Comment as-tu rejoint la Fabrique Opéra ?

Depuis 2017, mon lycée est partenaire de ce projet. Après mon Bac pro Métiers de la mode, j’ai poursuivi dans la filière BTS. C’est la section mode-matériaux qui travaille à l’élaboration et à la réalisation des costumes pour les solistes et les choristes. C’est un projet très créatif dans lequel nous sommes vraiment associés.

Qu’est-ce qui te plaît dans ce projet ?

Au fur et à mesure des années d’études, on se spécialise de plus en plus dans le métier de modéliste. On est beaucoup sur ordinateur et la phase créative et manuelle est moins importante. Pourtant, j’aime me servir de mes mains et de la machine à coudre. Pour la Fabrique Opéra, on fait tout de A à Z ! On participe à la réflexion avec le metteur en scène pour concevoir les costumes, on les dessine, on crée de nouveaux patrons, on coud les vêtements. Et on réalise même les essayages !

Qu’est-ce que cette expérience t’apporte ?

Cette expérience permet de se former en situation réelle avec des contraintes et des consignes fortes. Je le vis comme un stage de plus ! Et cela m’a ouvert à un nouvel univers artistique. Comme tous les jeunes, je n’aimais pas du tout l’opéra. Mais le fait de participer activement au spectacle, cela crée une effervescence qui donne envie d’y tourner tous les ans. De plus, il est réalisé par des jeunes, c’est encore plus motivant !

This is box title
La Fabrique Opéra en chiffres

50% des spectateurs vont pour la première fois à l’opéra
9 000 personnes en précarité ont été invitées d’ici 2018
En 2017, plus de 1 500 jeunes de filières professionnelles ont participé à la Fabrique Opéra.

Image writer

Rédigé par

Déborah Antoinat

4 commentaires

Cliquez sur le + pour voir les commentaires.

image commentary

Oriane DV

Publié le 07 avril 2018

Je vous invite à consulter le site internet de la Fabrique Opéra où le concept est entièrement expliqué : http://www.lafabriqueopera-grenoble.com Il s’agit d’une association qui, pour monter le spectacle, fait appel à uniquement des écoles. (IMT de Grenoble pour les décors, L’école Académique de Grenoble pour les maquillages, le lycée Jean Jaurès pour le placement des spectateurs dans la salle, l’Orquestre philharmonique Universitaire de Grenoble...) Un super projet chaque année ! Une page Contact est présente dans le lien du site. Merci de votre lecture !

image commentary

laurence

Publié le 31 mars 2018

Super super! je voudrais en savoir plus quel opéra, quels musiciens... Comment faire? Merci

image commentary

laurence

Publié le 31 mars 2018

Bravo! Je trouve votre expérience passionnante elle m'intéresse à fond, pouvez vous m'en dire plus du côté de l'opéra qui est monté, avec quels musiciens, où, quel chef de choeur... Toute info sera la bienvenue, merci et surtout continuez!

image commentary

guilhaumon

Publié le 28 mars 2018

Bonjour, Je suis en BTS mode à Marseille, en première année. Je suis intéressée par la fabrique opéra. J'aimerais avoir plus de renseignements sur ce projet. Pourriez-vous me dire qui puis je contacter ? merci beaucoup. Cordialement Sarah Guilhaumon

Sur le même thème

Décryptage

  • Co-création : entreprises classiques et sociales alliées pour la bonne cause

    Lire la suite
  • Modèle économique entreprise ESS

    À quoi ressemble le modèle économique d’une entreprise de l’ESS ?

    Lire la suite
  • Recycles © Kamel Secraoui

    Quand les chambres à air deviennent ceinture et les mobiles retrouvent une jeunesse

    Lire la suite
  • L’ESS, à quoi ça sert ?

    Lire la suite

Say yess tv

  • Ensemble, ici et maintenant

    icone-youtube-play

    Par: Step Aside Project

  • L’affranchi jardinier

    icone-youtube-play

    Par: Step Aside Project

  • Le tourisme m’a sauvé

    Alternative Urbaine à Paris - Solidarum
    icone-youtube-play

    Par: Solidarum

Nos derniers articles

Citoyenneté

« J’ai donné un sens à mon travail grâce au Service Civique ! »

Après avoir travaillé quelques années en tant que pâtissier, Mikaël Treilhaud Daramy se lance dans un service civique, poussé par une envie de changement. Un véritable tremplin vers le secteur de l’économie sociale et solidaire pour ce jeune de 23 ans.

Rédigé par Déborah Antoinat En savoir plus

Entreprendre, mode d'emploi

Pourquoi se compliquer la vie en créant une entreprise éthique et solidaire ?

Comme si créer une entreprise ce n'était pas suffisamment compliqué, certains y ajoutent des ambitions écologiques, sociales et solidaires... Seraient-ils un peu maso?

Rédigé par Laure Jouteau En savoir plus

Tech

L’agriculture urbaine boostée par le numérique

Et si les agriculteurs, jardiniers ou botanistes locaux s'unissaient aux acteurs du web ? C'est le principe des rencontres « Hackgriculture », proposées par le collectif « Nantes ville comestible » qui vise à mêler les énergies locales pour penser la ville comestible. Avec le numérique comme engrais.

Rédigé par Jeanne La Prairie En savoir plus

Afin d'améliorer votre expérience, Say Yess utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies, pour nous aider à analyser les audiences de ce site.
En savoir plus
Votre commentaire a bien été soumis. Il est en attente de validation.