Citoyenneté

La France qui accueille

Publié le 1 février 2018

Ils sont citoyens, bénévoles, élus locaux, artistes engagés ou responsables d’associations. Découvrez dans "La France qui accueille" ces femmes et ces hommes qui ont décidé d’agir pour accueillir les réfugiés.

La France qui accueille - Editions de l'Atelier

Qu’ont en commun Malik Diallo de Sarcelles, Cédric Hérou de la vallée de la Roya, Nathalie de Paris, Damien Carême de Grande-Synthe ou Christian Cartier de Rouen ?

Ils sont citoyens, bénévoles, élus locaux, artistes engagés ou responsables d’associations. Et chacun à leur niveau, ils font partie de « La France qui accueille » décrite dans l’ouvrage de Jean-François Corty et Dominique Chivot.

Chaque chapitre détaille un exemple d’action et montre que chacun, à son niveau, peut s’investir. A l’instar de Malik Diallo, simple habitant, qui mobilise ses copains et son quartier en lançant un « Grand Défi » sur Facebook pour apporter des repas aux réfugiés sans abri. Ou de Patrick et Sarah, jeunes trentenaires, qui décident d’accueillir chez eux des réfugiés via l’association Singa.

This is box title

Dans ce livre, on (re)découvre les histoires d’associations comme Médecins du monde, RESF ou Emmaüs solidarités, à travers le regard d’un bénévole ou d’un salarié. Les auteurs ont choisi de mettre en avant non pas un type d’acteurs, mais tous ceux qui participent à l’accueil des réfugiés. Des élus engagés à Grande-Synthe ou Paris, aux artistes qui se mobilisent en passant par les agents des services de l’Etat, les collectifs de citoyens ou les associations.

This is box title
La France qui accueille
de Dominique Chivot et Jean-François Corty aux Editions de l’Atelier– 15 euros.
Image writer

Rédigé par

La redaction

Sur le même thème

Décryptage

  • Co-création : entreprises classiques et sociales alliées pour la bonne cause

    Lire la suite
  • Modèle économique entreprise ESS

    À quoi ressemble le modèle économique d’une entreprise de l’ESS ?

    Lire la suite
  • Recycles © Kamel Secraoui

    Quand les chambres à air deviennent ceinture et les mobiles retrouvent une jeunesse

    Lire la suite
  • L’ESS, à quoi ça sert ?

    Lire la suite

Say yess tv

  • Ensemble, ici et maintenant

    icone-youtube-play

    Par: Step Aside Project

  • L’affranchi jardinier

    icone-youtube-play

    Par: Step Aside Project

  • Le tourisme m’a sauvé

    Alternative Urbaine à Paris - Solidarum
    icone-youtube-play

    Par: Solidarum

Nos derniers articles

Citoyenneté

« J’ai donné un sens à mon travail grâce au Service Civique ! »

Après avoir travaillé quelques années en tant que pâtissier, Mikaël Treilhaud Daramy se lance dans un service civique, poussé par une envie de changement. Un véritable tremplin vers le secteur de l’économie sociale et solidaire pour ce jeune de 23 ans.

Rédigé par Déborah Antoinat En savoir plus

Entreprendre, mode d'emploi

Pourquoi se compliquer la vie en créant une entreprise éthique et solidaire ?

Comme si créer une entreprise ce n'était pas suffisamment compliqué, certains y ajoutent des ambitions écologiques, sociales et solidaires... Seraient-ils un peu maso?

Rédigé par Laure Jouteau En savoir plus

Tech

L’agriculture urbaine boostée par le numérique

Et si les agriculteurs, jardiniers ou botanistes locaux s'unissaient aux acteurs du web ? C'est le principe des rencontres « Hackgriculture », proposées par le collectif « Nantes ville comestible » qui vise à mêler les énergies locales pour penser la ville comestible. Avec le numérique comme engrais.

Rédigé par Jeanne La Prairie En savoir plus

Afin d'améliorer votre expérience, Say Yess utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies, pour nous aider à analyser les audiences de ce site.
En savoir plus
Votre commentaire a bien été soumis. Il est en attente de validation.