Projets inspirants, créateurs inspirés

Maison FMK, un concept lifestyle social et solidaire

Publié le 19 février 2018

Dirigée par Frédérique Leininger, la Maison FMK Paris propose des tutus en tulle upcyclé, réalisés par des personnes en insertion. La jeune designer propose tout un concept lifestyle véhiculant des valeurs éthiques, positives et conscientes.

Frédérique Leininger - Maison FMK Paris

« J’ai voulu proposer du rêve, offrir aux femmes l’opportunité de porter des jupes de princesse. » Ex-mannequin et ancienne étudiante de l’Institut Marangoni (l’école de mode qui a formé les créateurs de Dolce & Gabbana), Frédérique Leininger a lancé en 2009 la Maison FMK Paris. Celle qui se décrit comme une « survivante du cancer du sein » veut offrir du bien-être. Le même qui l’a aidée à surmonter sa maladie.

Son entreprise, spécialisée dans la création de tutus vaporeux et colorés, se veut également responsable. Notamment parce que les tutus, 100% made in Paris, sont réalisés à partir de tulle upcyclé, acheté auprès de maisons de haute couture. « Le tulle n’est pas une matière écoresponsable. Ce qui m’a intéressée, c’est de lui donner une nouvelle vie », explique Frédérique Leininger.  

Collection de tutus de la Maison FMK Paris
Collection de tutus de la Maison FMK Paris

« J’avais aussi envie de casser un peu les clichés autour de la mode éthique perçue comme trop sobre, peu attrayante », précise la jeune femme. Elle crée des tenues à son image : ultra-féminines, positives mais aussi éthiques.

« Optimiste acharnée »

Grande et élancée, Frédérique (dont le nom civil est Marlène Kragbé) est elle-même vêtue de ses tutus. A l’annonce de son cancer, à un stade très avancé, en 2016, elle n’est pas sure de survivre. Encore en rémission aujourd’hui, les tutus sont pour elle une réelle thérapie. « Ils me rendent plus forte, belle et féminine ».

« Optimiste acharnée » comme elle se définit, Frédérique rassemble douze collaborateurs dans les domaines de la couture, de la communication, de la photographie… Elle accorde, par ailleurs, une dimension sociale à son projet en collaborant avec des couturières issues d’un atelier d’insertion, Mode estime.

Atelier d'insertion de l'association Mode estime
Atelier d’insertion de l’association Mode estime

Cette association emploie en CDD, un public fragilisé de femmes et d’hommes avec des problématiques sociales et/ou professionnelles. « J’ai été séduite par l’idée de donner une chance à ces personnes de retrouver un travail stable, de maintenir leur indépendance financière et leur fierté. » Tout en valorisant leur talent et l’artisanat français.

Toujours souriante, Frédérique transmet sa bonne humeur aux employés. Elle n’hésite pas à s’investir en leur prodiguant ses conseils pour le façonnage des tutus.

Une démarche dans l’esprit « slow »

Frédérique a récemment lancé une collection de poupées conçues à la main et vêtues d’un tutu. 5 euros sont reversés sur chacune d’entre elles à la Ligue contre le cancer, pour la recherche contre le cancer du sein.

Avec une approche de mode de vie 100 % slow, elle tente de transmettre sa vision positive de l’existence. « Je propose des activités en ligne ou en groupe, telles que le yoga nidra et le kundalini yoga. Les femmes peuvent réapprendre à gérer leur vie par la méthode des 3R « Ralentir, se Reconnecter et Rayonner », précise-t-elle.

Très engagée, la jeune femme a de nombreux autres projets. Elle compte bientôt proposer des cours de relaxation et de méditation aux femmes atteintes de cancers en partenariat avec l’Institut Curie. L’objectif :  leur permettre de gérer la douleur et de les accompagner vers une potentielle rémission !

This is box title
Eshop : www.maisonfmkparis.com
Atelier Slow Life : 29 Rue Victor Chevreuil, 75012 Paris

 

 

 

Image writer

Rédigé par

Darine Habchi

0 commentaire

Cliquez sur le + pour voir les commentaires. Et remplissez le formulaire ci-dessous pour commenter un article.
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème

Décryptage

  • Co-création : entreprises classiques et sociales alliées pour la bonne cause

    Lire la suite
  • Modèle économique entreprise ESS

    À quoi ressemble le modèle économique d’une entreprise de l’ESS ?

    Lire la suite
  • Recycles © Kamel Secraoui

    Quand les chambres à air deviennent ceinture et les mobiles retrouvent une jeunesse

    Lire la suite
  • L’ESS, à quoi ça sert ?

    Lire la suite

Say yess tv

  • Ensemble, ici et maintenant

    icone-youtube-play

    Par: Step Aside Project

  • L’affranchi jardinier

    icone-youtube-play

    Par: Step Aside Project

  • Le tourisme m’a sauvé

    Alternative Urbaine à Paris - Solidarum
    icone-youtube-play

    Par: Solidarum

Nos derniers articles

Etudes & formations

Etudiant-entrepreneur: un cursus adapté, «comme des sportifs de haut niveau»

Pas besoin d’attendre d’avoir son diplôme pour créer! Les bonnes idées peuvent germer dès la fac. Zoom sur ce statut tout récent…

Rédigé par Oriane Raffin
le 13 octobre 2015 En savoir plus

Sports & loisirs

Le jeu de société pour changer les mentalités

Que ce soit pour se poser des questions ou pour apprendre la coopération, et si le changement venait en jouant?

Rédigé par Jeanne La Prairie
le 2 octobre 2015 En savoir plus

Social, solidaire, etc.

Où et comment s’informer sur l’économie sociale et solidaire ?

Il n’y a pas que Say Yess dans la vie !

Rédigé par Say Yess
le 31 juillet 2018 En savoir plus

Afin d'améliorer votre expérience, Say Yess utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies, pour nous aider à analyser les audiences de ce site.
En savoir plus
Votre commentaire a bien été soumis. Il est en attente de validation.