Un concours pour les jeunes fondateurs de coopératives en Midi Pyrénées

Date limite 30 novembre 2017

L’Union régionale des Scop Midi-Pyrénées veut favoriser la création d’entreprise en coopérative. Elle récompense ainsi des entrepreneurs de moins de 35 ans ayant créé récemment une SCOP ou une SCIC.

Le concours est ouvert à toute personne physique, de moins de 35 ans, résidant en Occitanie, ayant créée après le 1er janvier 2016 une entreprise en SCOP (Société Coopérative et Participative) ou en SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif) ou ayant un projet de création d’entreprise en SCOP ou en SCIC.

Les prix :
1er prix – Le Grand Prix de la CGSCOP
2 500 euros de dotation + accès gratuit à l’ensemble des formations proposées par l’URSCOP en 2018 + accompagnement individualisé.

2nd prix – Le Grand Prix de l’URSCOP
1 000 euros de dotation + accès gratuit à l’ensemble des formations proposées par l’URSCOP en 2018 + accompagnement individualisé.

3ème prix – Le Prix Coup de cœur
500 euros de dotation + accès gratuit à l’ensemble des formations proposées par l’URSCOP en 2018 + accompagnement individualisé

Candidatures en ligne avant le 30 novembre.

Image writer

Rédigé par

Say Yess

Appels à projets

Découvrez tous les appels à projets en cours.

Parcourir

Nos derniers articles

Citoyenneté

« J’ai donné un sens à mon travail grâce au Service Civique ! »

Après avoir travaillé quelques années en tant que pâtissier, Mikaël Treilhaud Daramy se lance dans un service civique, poussé par une envie de changement. Un véritable tremplin vers le secteur de l’économie sociale et solidaire pour ce jeune de 23 ans.

Rédigé par Déborah Antoinat En savoir plus

Entreprendre, mode d'emploi

Pourquoi se compliquer la vie en créant une entreprise éthique et solidaire ?

Comme si créer une entreprise ce n'était pas suffisamment compliqué, certains y ajoutent des ambitions écologiques, sociales et solidaires... Seraient-ils un peu maso?

Rédigé par Laure Jouteau En savoir plus

Tech

L’agriculture urbaine boostée par le numérique

Et si les agriculteurs, jardiniers ou botanistes locaux s'unissaient aux acteurs du web ? C'est le principe des rencontres « Hackgriculture », proposées par le collectif « Nantes ville comestible » qui vise à mêler les énergies locales pour penser la ville comestible. Avec le numérique comme engrais.

Rédigé par Jeanne La Prairie En savoir plus

Afin d'améliorer votre expérience, Say Yess utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies, pour nous aider à analyser les audiences de ce site.
En savoir plus
Votre commentaire a bien été soumis. Il est en attente de validation.