Planète

Repair Café : rien ne se jette, tout se répare !

Publié le 17 mai 2016

Pourquoi jeter lorsque l'on peut réparer ? C'est en partant de cette idée que naît aux Pays-Bas le premier Repair café en 2009. Depuis, près de 1.000 Repair Cafés ont essaimé partout dans le monde. A Paris, tous les 15 jours, des ateliers sont organisés. Reportage à la MJC des Hauts de Belleville dans le XXe arrondissement.

Smartphones, ordinateur portable, lecteur DVD et autres appareils électroniques, petit électroménager, vêtements, tous les objets cassés ou abîmés sont répertoriés à leur arrivée à l’accueil du Repair café. Dans la salle d’attente, le café, les petits gâteaux et les jeux de société font patienter les nombreuses personnes présentes.

Leny, 31 ans, Lou, 24 ans, et Maxime, 22 ans, trois colocataires habitant dans le XIXe arrondissement de Paris sont venus ensemble pour réparer une enceinte et un ordinateur portable.  Sensibles aux enjeux du gaspillage et de la surconsommation, ils ont été séduits par cette initiative. «  J’ai aussi envie de voir comment ils font pour pouvoir apprendre et le refaire ensuite par moi-même ! », souligne Maxime.

« Participer à une société plus solidaire »

Felipe, bénévole engagé dans cette association depuis le début de l’année, vient les chercher. Le Repair Café de Paris regroupe près de 80 bénévoles qui ont une connaissance et une compétence de la réparation dans toutes sortes de domaines. Une quinzaine sont présents en cette journée d’avril pluvieuse.

repair-cafe2

Dans une ambiance conviviale, Felipe s’attelle à la réparation de cette enceinte défectueuse. Outils et matériel sont disponibles sur place. Pour cet ingénieur dans les énergies renouvelables, être bénévole dans cette structure est un engagement militant: « Je file un coup de main pour des objets généralistes. Cette démarche peut permettre d’économiser des kilos de déchets, de combattre l’obsolescence programmée des objets,  et cela participe à une société plus solidaire. »

Lors de cette journée, près de 202 kg d’objets ont été apportés. « 81 objets ont été présentés. Pour les 54 objets pour lesquels nous avons eu un retour, 46% ont été réparés, 15% ont été diagnostiqués, 39% n’ont pas été réparés ! Nous avons déjà fait mieux », explique Benoit Engelbach, co-organisateur de la journée. Autant d’objets qui attendront un peu avant de partir à la déchetterie.

Lutter contre l’obsolescence programmée

Transmission de savoirs, changement des mentalités face au gaspillage, lutte contre obsolescence programmée des objets sont autant d’objectifs visés par cette association. Réparer plutôt que jeter est en effet un moyen de réduire la consommation de matières premières et l’énergie nécessaires à la fabrication de nouveaux produits.

Une initiative écologique et collaborative qui cherche aujourd’hui à se développer davantage. L’association parisienne souhaite trouver de nouveaux lieux avec des bénévoles locaux. « Fonctionnant aujourd’hui avec 100 % de bénévoles, Le Repair Café Paris réfléchit à des solutions de financement pour créer deux postes pour organiser des ateliers de sensibilisation dans les écoles et développer les Repair cafés », souligne Benoit Engelbach.

Pour en savoir plus

Définition : Obsolescence programmée : technique destinée à réduire la durée de vie ou d’utilisation d’un produit afin d’en augmenter le taux de remplacement.

En savoir plus et connaître les dates du prochain Repair Café Paris.

Et sur l’association en France et à l’étranger.

Image writer

Rédigé par

Déborah Antoinat

31 commentaires

Cliquez sur le + pour voir les commentaires.

image commentary

mafalda ferra

Publié le 11 février 2018

sur Nice existe t il un cyber réparation 2eme vie !!

image commentary

BOYER Monique

Publié le 18 septembre 2017

Je me trouve à 10 km du Château d'Anet (28). J'ai un radiateur d'appoint à réparer. Je vous remercie de votre réponse. Mboyer

image commentary

La Rédaction

Publié le 20 juin 2017

Bonjour, si vous cherchez un Repair Café, vous pouvez vous rendre sur leur site pour avoir plus d'informations. https://repaircafe.org/fr/visiter/ Si vous cherchez un cybercafé, nous ne pouvons pas vous aider. Bonne journée !

image commentary

G

Publié le 19 juin 2017

Bonjour, Je souhaite que vous me communiquez les coordonnées de cybercafe dans le 92 et le 91. Merci d'avance

image commentary

CASTIERA

Publié le 25 mai 2017

debranche ton ordi enleve tous les cables apres les avoir etiquetes enleve le capot de l ordi avec un tournevis cruciforme a la dimension des visses une bombe de dégrippant PSHITT essuie le trop plein de dégrippant rebranche le courant et les cables met en route si ca marche pas direction magasin avec le modele d interrupteur avec la marque de l ordi

Il n'y a plus d'autres résultats à charger.

Il n'y a pas de résultats correspondants.

Sur le même thème

Décryptage

  • Co-création : entreprises classiques et sociales alliées pour la bonne cause

    Lire la suite
  • Modèle économique entreprise ESS

    À quoi ressemble le modèle économique d’une entreprise de l’ESS ?

    Lire la suite
  • Recycles © Kamel Secraoui

    Quand les chambres à air deviennent ceinture et les mobiles retrouvent une jeunesse

    Lire la suite
  • L’ESS, à quoi ça sert ?

    Lire la suite

Say yess tv

  • Ensemble, ici et maintenant

    icone-youtube-play

    Par: Step Aside Project

  • L’affranchi jardinier

    icone-youtube-play

    Par: Step Aside Project

  • Le tourisme m’a sauvé

    Alternative Urbaine à Paris - Solidarum
    icone-youtube-play

    Par: Solidarum

Nos derniers articles

Citoyenneté

« J’ai donné un sens à mon travail grâce au Service Civique ! »

Après avoir travaillé quelques années en tant que pâtissier, Mikaël Treilhaud Daramy se lance dans un service civique, poussé par une envie de changement. Un véritable tremplin vers le secteur de l’économie sociale et solidaire pour ce jeune de 23 ans.

Rédigé par Déborah Antoinat En savoir plus

Entreprendre, mode d'emploi

Pourquoi se compliquer la vie en créant une entreprise éthique et solidaire ?

Comme si créer une entreprise ce n'était pas suffisamment compliqué, certains y ajoutent des ambitions écologiques, sociales et solidaires... Seraient-ils un peu maso?

Rédigé par Laure Jouteau En savoir plus

Tech

L’agriculture urbaine boostée par le numérique

Et si les agriculteurs, jardiniers ou botanistes locaux s'unissaient aux acteurs du web ? C'est le principe des rencontres « Hackgriculture », proposées par le collectif « Nantes ville comestible » qui vise à mêler les énergies locales pour penser la ville comestible. Avec le numérique comme engrais.

Rédigé par Jeanne La Prairie En savoir plus

Afin d'améliorer votre expérience, Say Yess utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies, pour nous aider à analyser les audiences de ce site.
En savoir plus
Votre commentaire a bien été soumis. Il est en attente de validation.