Des idées pour s'engager

Noël : donner à ceux qui en ont besoin

Publié le 18 décembre 2015

Les fêtes de fin d’année sont souvent l’occasion de penser à ceux qui ont moins de chance que nous. Personnes à la rue, démunies, etc. De nombreuses associations proposent des actions pour leur apporter du soutien.

Lilo : cherchez solidaire sur le web

En temps normal, le moteur de recherches solidaire Lilo reverse 50% des bénéfices générés par les publicités affichées lors des recherches à des associations. En cette période de fêtes, l’entreprise a décidé, pendant 3 semaines, de reverser les 50% restants aux sans abri, dans le cadre d’une « opération Joyeux Noël ». Pour participer, il suffit d’utiliser Lilo en l’installant sur son navigateur.

Et pour accompagner les cadeaux, le site propose à chacun de laisser un petit mot à destination d’un sans abri. Afin de lui donner un peu de chaleur en janvier.

Donnez des jouets

Vous avez encore d’anciens jouets à la maison ? Votre petit cousin croule sous les Lego mais déteste fabriquer des villes ou des voitures avec ? De nombreuses associations récupèrent jeux et jouets en bon état afin de les distribuer à des enfants dont les parents ne peuvent pas leur offrir de cadeaux de Noël.

Parmi elles : les Pères Noël Verts du Secours Populaire ou des magasins comme la Grande Récré, qui récoltent et partagent avec les asso de la région.

Choisissez des cadeaux engagés

Au moment de choisir les cadeaux que vous allez glisser sous le sapin, il est possible de faire une bonne action. Soit en choisissant des produits issus, par exemple du commerce équitable ou d’entreprises d’insertion, soit en vous fournissant dans la boutique de certaines associations. Dans ce deuxième cas, pour chaque cadeau acheté, un montant est reversé à l’asso de votre choix.

Ces boutiques sont présentes en ligne ou peuvent se retrouver sur les marchés de Noël, par exemple. Chocolats, jeux de société, stylos, carterie, bougies, etc. : l’offre est large !

Devenez bénévole

Réveillon avec des migrants, repas avec des personnes âgées isolées, emballage de paquets cadeaux dans les magasins au profit d’une asso, distribution de jouets aux enfants démunis… pendant la période des fêtes, les besoins en bénévoles ne manquent pas !

De nombreuses associations comme la Croix Rouge ou les Petits Frères des Pauvres sont à la recherche de personnes souhaitant donner quelques heures au profit d’une cause. Une bonne occasion pour faire une première expérience courte en tant que bénévole.

Donner vos chèques déjeuner

L’opération du Groupe Up « Je déj, je donne » vous propose d’offrir vos chèques déjeuner (avant leur péremption, fin janvier) à l’association Action contre la Faim. Deux chèques déjeuner représentent un don de 14 euros (en moyenne), soit un traitement à base de pâte nutritionnelle pendant 4 semaines pour un enfant sous-alimenté.

Et vous, avez-vous prévu de vous engager au moment des fêtes de fin d’année ? Quels sont vos projets ?

Image writer

Rédigé par

La redaction

Sur le même thème

Décryptage

  • Co-création : entreprises classiques et sociales alliées pour la bonne cause

    Lire la suite
  • Modèle économique entreprise ESS

    À quoi ressemble le modèle économique d’une entreprise de l’ESS ?

    Lire la suite
  • Recycles © Kamel Secraoui

    Quand les chambres à air deviennent ceinture et les mobiles retrouvent une jeunesse

    Lire la suite
  • L’ESS, à quoi ça sert ?

    Lire la suite

Say yess tv

  • Ensemble, ici et maintenant

    icone-youtube-play

    Par: Step Aside Project

  • L’affranchi jardinier

    icone-youtube-play

    Par: Step Aside Project

  • Le tourisme m’a sauvé

    Alternative Urbaine à Paris - Solidarum
    icone-youtube-play

    Par: Solidarum

Nos derniers articles

Citoyenneté

« J’ai donné un sens à mon travail grâce au Service Civique ! »

Après avoir travaillé quelques années en tant que pâtissier, Mikaël Treilhaud Daramy se lance dans un service civique, poussé par une envie de changement. Un véritable tremplin vers le secteur de l’économie sociale et solidaire pour ce jeune de 23 ans.

Rédigé par Déborah Antoinat En savoir plus

Entreprendre, mode d'emploi

Pourquoi se compliquer la vie en créant une entreprise éthique et solidaire ?

Comme si créer une entreprise ce n'était pas suffisamment compliqué, certains y ajoutent des ambitions écologiques, sociales et solidaires... Seraient-ils un peu maso?

Rédigé par Laure Jouteau En savoir plus

Tech

L’agriculture urbaine boostée par le numérique

Et si les agriculteurs, jardiniers ou botanistes locaux s'unissaient aux acteurs du web ? C'est le principe des rencontres « Hackgriculture », proposées par le collectif « Nantes ville comestible » qui vise à mêler les énergies locales pour penser la ville comestible. Avec le numérique comme engrais.

Rédigé par Jeanne La Prairie En savoir plus

Afin d'améliorer votre expérience, Say Yess utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies, pour nous aider à analyser les audiences de ce site.
En savoir plus
Votre commentaire a bien été soumis. Il est en attente de validation.