Agir au quotidien

Eurockéennes 2015: l’accessibilité en pratique

Publié le 5 juillet 2015

Parmi les plus 100.000 festivaliers qui se pressent chaque année aux Eurockéennes, il y a aussi des personnes en situation de handicap. Corentin, 21 ans, raconte son expérience d’utilisateur.

Samedi début d’après-midi, Corentin, 21 ans, vient d’arriver sur le site des Eurockéennes. Nous le retrouvons à la tente dédiée aux personnes en situation de handicap. Dans cet espace équipé de toilettes accessibles, on peut recueillir des informations, trouver des accompagnateurs bénévoles et emprunter du matériel, notamment des joëlettes, fauteuils roulants tout-terrain.

Cette année, Say Yess est partenaire des Eurockéennes de Belfort. Pendant tout le week-end, nous vous ferons découvrir des initiatives solidaires du festival.

Retrouvez un reportage avec des jeunes en insertion qui travaillent sur le site.

Corentin est devenu tétraplégique à la suite d’un accident de rugby il y a 6 ans. Il est accompagné pour le festival de trois de ses amis, des anciens coéquipiers, originaires comme lui de la région de Dijon. «Il y un espace réservé sur le site web où on peut s’inscrire pour signaler notre venue, et obtenir un pass pour une personne qui nous accompagne», explique-t-il.

Des plateformes adaptées pour profiter des concerts

«C’est la deuxième année consécutive que je viens aux Eurocks. L’an dernier j’ai hésité, je me suis dit que ça allait être la galère, mais finalement le lieu est bien accessible. Mon seul regret c’est que les toilettes adaptées ne soient pas bien mentionnées sur le plan. Il y en a à chaque scène mais ce n’est pas bien précisé», affirme le jeune homme, heureux d’être au festival, mais un peu fatigué par les fortes chaleurs de ce samedi après-midi.

Le site est vallonné, mais des allées permettent de se déplacer en fauteuil. Les trois amis se relaient pour pousser leur camarade : direction la Grande Scène. Une allée sur le côté permet d’accéder à une plateforme surélevée protégée par des barrières, réservée aux personnes en fauteuil. Malheureusement, Corentin n’a le droit qu’à un seul accompagnateur sur cet espace, deux de ses copains devront rester dans la fosse.

Son et visibilité pour tous

De la plateforme, le son et la visibilité sont impeccables. Le groupe Oscar & The Wolf livre un live énergique. «Je ne connaissais pas ce groupe avant mais c’est vraiment bien !» affirme Corentin tandis que résonne le son rock/électro des artistes. Le groupe d’amis est satisfait de ce premier concert. Bientôt, ils vont assister au set du bluesman Seasick Steve. Mais avant cela, escale au bar, pour rafraîchissement très attendu.

Aux Eurockéennes, les quatre grandes scènes disposent de plateformes réservées aux personnes à mobilité réduite. Le festival met un point d’honneur à améliorer son accessibilité d’année en année.

En 2014, les organisateurs ont enregistré l’accueil de 600 personnes en situations de handicap, sans compter celles qui ne se sont pas faites connaître à l’espace dédié.

Une plateforme de 100 m²

En 2015, la plateforme réservée de la Grande Scènes a été agrandie et occupe à présent 100m². Le cuisinier Grégory Cuilleron, né avec une agénésie au bras gauche et célèbre depuis sa participation à l’émission Top Chef, est Ambassadeur de l’accessibilité de cette édition. Son rôle : sensibiliser le public au sujet.

Les Eurockéennes peuvent se targuer d’être l’un des festivals les plus avancés sur la question de l’accessibilité. Mais cela ne signifie pas pour autant que des améliorations ne sont pas encore à imaginées. «Pour la suite nous travaillons à briser les barrières entre les publics (valides et non-valides, ndlr) » affirme Jean-Marc Pautras, président de l’association qui organise le festival, Territoire de Musiques.

A la recherche d’un festival engagé ? Retrouvez notre carte des festivals verts et solidaires !
Image writer

Rédigé par

Héloïse Leussier

3 commentaires

Cliquez sur le + pour voir les commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

image commentary

La redaction

Publié le 16 mai 2016

Bonjour, nous vous invitons à vous rapprocher des Eurockéennes, ils sauront vous aiguiller : http://solidaires.eurockeennes.fr/ Bon festival !

image commentary

Ben Franck

Publié le 12 mai 2016

Bonjour je suis invalide a 80% je voudrais savoir comment faire pour accéder au site des Eurockéennes Merci

image commentary

Guillemain

Publié le 05 juillet 2015

Très bien oui tt le monde doit pouvoir bénéficier des spectacles concerts festivals etc Félicitations pour vos initiatives sans attendre dès textes de lois sans cesse repoussés grâce à cette communication on peut espérer que vous ferez des émules

Sur le même thème

Décryptage

  • Co-création : entreprises classiques et sociales alliées pour la bonne cause

    Lire la suite
  • Modèle économique entreprise ESS

    À quoi ressemble le modèle économique d’une entreprise de l’ESS ?

    Lire la suite
  • Recycles © Kamel Secraoui

    Quand les chambres à air deviennent ceinture et les mobiles retrouvent une jeunesse

    Lire la suite
  • L’ESS, à quoi ça sert ?

    Lire la suite

Say yess tv

  • Ensemble, ici et maintenant

    icone-youtube-play

    Par: Step Aside Project

  • L’affranchi jardinier

    icone-youtube-play

    Par: Step Aside Project

  • Le tourisme m’a sauvé

    Alternative Urbaine à Paris - Solidarum
    icone-youtube-play

    Par: Solidarum

Nos derniers articles

Citoyenneté

« J’ai donné un sens à mon travail grâce au Service Civique ! »

Après avoir travaillé quelques années en tant que pâtissier, Mikaël Treilhaud Daramy se lance dans un service civique, poussé par une envie de changement. Un véritable tremplin vers le secteur de l’économie sociale et solidaire pour ce jeune de 23 ans.

Rédigé par Déborah Antoinat En savoir plus

Entreprendre, mode d'emploi

Pourquoi se compliquer la vie en créant une entreprise éthique et solidaire ?

Comme si créer une entreprise ce n'était pas suffisamment compliqué, certains y ajoutent des ambitions écologiques, sociales et solidaires... Seraient-ils un peu maso?

Rédigé par Laure Jouteau En savoir plus

Tech

L’agriculture urbaine boostée par le numérique

Et si les agriculteurs, jardiniers ou botanistes locaux s'unissaient aux acteurs du web ? C'est le principe des rencontres « Hackgriculture », proposées par le collectif « Nantes ville comestible » qui vise à mêler les énergies locales pour penser la ville comestible. Avec le numérique comme engrais.

Rédigé par Jeanne La Prairie En savoir plus

Afin d'améliorer votre expérience, Say Yess utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies, pour nous aider à analyser les audiences de ce site.
En savoir plus
Votre commentaire a bien été soumis. Il est en attente de validation.