Tendances de l'emploi

Un boulot qui a du sens, ça existe?

Publié le 23 juin 2015

On est de plus en plus nombreux à souffrir au boulot. Comment y mettre fin et trouver une voie qui nous correspond mieux ? Quelques pistes pour réfléchir…

Contents d’avoir un job, marre de son boulot. On pourrait résumer ainsi l’étude 2014 TNS Sofres – Cap Gemini sur les Français au travail. Les chiffres ? Plus de 40% des Français se sentent désengagés ou angoissés vis-à-vis de leur travail, alors même que le niveau de satisfaction au travail a augmenté de 9% depuis 2007. Comment expliquer cette contradiction ? En temps de crise, avoir un travail est précieux… même si on ne s’y épanouit pas.

Alors si vous ne vous reconnaissez pas dans les valeurs de votre entreprise, ou si vous avez l’impression de ne plus comprendre à quoi sert votre travail, votre reconversion peut commencer -en douceur- par les bonnes questions.

C’est le cas de Virginie Sender, fondatrice de Up, directrice de projet web qui s’est reconvertie en coach en développement personnel : « On m’a proposé une promotion en direction de clientèle où je n’aurais quasiment plus eu de rapports humains, je n’ai pas pu accepter. Le poste était en contradiction avec ce que j’avais envie d’apporter. Je suis partie, j’ai décidé d’ouvrir ma boîte. »

Pourquoi tu bosses ?

Votre mal-être au travail n’est pas à prendre à la légère. Non, vous ne faites pas une crise d’ado, oui, vous avez le droit de vouloir vous épanouir au travail. Ignorer ces signes peut d’ailleurs conduire au bore-out (épuisement par l’ennui), ou au burn-out (épuisement par surinvestissement – Le burn-out n’est pas encore reconnu maladie professionnelle en France).

Quand on ne comprend plus ce que l’on fait au quotidien, un bilan s’impose. Et les compétences ne sont pas les seuls aspects à évaluer. Les reconversions sont avant tout une histoire de valeurs : sentir que son travail a un impact, contribuer à un projet dans lequel on se reconnaît, partager les valeurs du management comptent autant que le contenu de votre poste.

Tout pour lancer votre projet

EntreprendreESSEnvie de créer une association, une coopérative, une entreprise sociale? Retrouvez tous les conseils de Say Yess pour lancer votre activité, être accompagné ou encore financer votre projet sur notre page dédiée !

C’est le cas de Laure Beyler qui est passée de postes de chef de projet à responsable d’un espace de coworking, la Cordée à Lyon :  « J’avais envie de donner plus, de participer au développement, de donner des idées. Pour moi l’argument le plus important, beaucoup plus important que le salaire, c’était de trouver un travail qui corresponde à mes valeurs : le sens de la communauté, les valeurs d’entraide, le management collectif« , confie Laure.

Retrouver du sens

Dans un premier temps, pas besoin de ruer dans les brancards ou de plaquer sa démission sur le bureau des supérieurs en hurlant ‘Au revoir Président’ (à moins que vous ayez beaucoup d’économies et un sens prononcé pour la mise en scène).


Pub Loto – Au Revoir Président par CQTT

La reconversion commence dans la tête. Un exercice utile est de faire la liste des 10 valeurs les plus importantes pour soi, et leur attribuer une note de 1 à 10 pour voir à quel point elles sont respectées dans notre environnement professionnel (et plus large).

Une fois que vous avez identifié ce qui vous manque, commencez dès aujourd’hui : de nombreuses associations et initiatives permettent de vous investir dans des activités qui vous parlent dès aujourd’hui, sans attendre la prochaine étape de votre reconversion. Say Yess vous en présente régulièrement : vous impliquez pour les enfants, aider les SDF, etc.

Reconquérir son temps

On y pense rarement, mais pour entamer un changement professionnel, il faut faire de la place dans son emploi du temps. Avoir le temps de penser à soi, de réfléchir à ce que l’on veut, puis pourquoi pas commencer une activité en parallèle de son boulot ou rencontrer les gens pour monter son projet.

Pour Joanne Tatham, coach et auteure de J’arrête le superflu : « Il faut se concentrer sur l’essentiel en éliminant pour un temps tout ce qui n’est pas au service de notre projet (« obligations », sorties, activités plus ou moins inutiles…) et profiter de ce temps libéré pour se balader, faire du sport ou encore méditer. C’est souvent en pratiquant ce type d’activités que l’on découvre un peu mieux ce que l’on désire vraiment et que les meilleures idées surgissent. »

S’entourer pour avancer

Enfin, la reconversion se nourrit de rencontres : envie de changer le monde ? De vous investir dans votre communauté ? Cherchez des entreprises, associations, ou coopératives qui vous inspirent, et allez à leur rencontre. Les porteurs de projet sont souvent ravis de partager leur expérience et leur histoire et, qui sait, de vous donner l’envie de monter le vôtre ?

Image writer

Rédigé par

Laure Jouteau

4 commentaires

Cliquez sur le + pour voir les commentaires. Et remplissez le formulaire ci-dessous pour commenter un article.
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

image commentary

Charlotin

Publié le 30 août 2017

Bonjour je m’appelle Ricardo en ce moment je que suis en alternance pour une durée de 2 ans dans le bâtiment. Je suis perdu je pense que j’aime plus le bâtiment aider moi s’il vous plaît.

image commentary

La redaction

Publié le 13 février 2017

Bonjour Monsieur, peut-être trouverez vous davantage d'aide auprès des structures évoquées dans cet article : http://www.say-yess.com/2017/12559/en-quete-de-sens-dans-mon-parcours-pro-qui-peut-maider/ Sinon, n'hésitez pas à faire un bilan de compétences, afin de mieux cerner vos envies et vos ressources. bonne reconversion à vous, l'équipe de Say Yess

image commentary

guery reynald

Publié le 06 février 2017

Bonjour Madame Monsieur Je me permets de vous contactez car je souhaiterais changer d'orientation professionnelle .Je suis actuellement salarié depuis 22 ans dans la même entreprise.Pouvez vous me dire les démarches à suivre pour concrétiser un nouveau projet.Veuillez recevoir ,Madame Monsieur ,mes sincères salutations. Cordialement Mr Guery Reynald

image commentary

Chauvet

Publié le 17 février 2016

Il faut effectivement oser sortir de sa bulle et partir à l'aventure vers de nouveaux secteurs ou métiers. Pazap existe pour cela, faciliter les découvertes pour documenter ses choix et ses intuitions.

Sur le même thème

Décryptage

  • Co-création : entreprises classiques et sociales alliées pour la bonne cause

    Lire la suite
  • Modèle économique entreprise ESS

    À quoi ressemble le modèle économique d’une entreprise de l’ESS ?

    Lire la suite
  • Recycles © Kamel Secraoui

    Quand les chambres à air deviennent ceinture et les mobiles retrouvent une jeunesse

    Lire la suite
  • L’ESS, à quoi ça sert ?

    Lire la suite

Say yess tv

  • Ensemble, ici et maintenant

    icone-youtube-play

    Par: Step Aside Project

  • L’affranchi jardinier

    icone-youtube-play

    Par: Step Aside Project

  • Le tourisme m’a sauvé

    Alternative Urbaine à Paris - Solidarum
    icone-youtube-play

    Par: Solidarum

Nos derniers articles

Planète

La consigne reprend du service !

Les initiatives se multiplient pour remettre au goût du jour la consigne des bouteilles en verre. Dans la mouvance « zéro déchet », le système permet de laver et de réutiliser les contenants que vous rapportez.

Rédigé par Marie Le Douaran En savoir plus

Conseils (de) pro

Comment se faire un réseau dans l’ESS?

Rien ne vaut le bouche à oreille! Dans l'économie sociale et solidaire, plus que dans un autre secteur, avoir des contacts qui vous informent, des personnes qui vous recommandent facilite grandement votre recherche de job ou de stage. Suivez donc nos conseils pour vous constituer un réseau.

Rédigé par Céline Deval En savoir plus

Social, solidaire, etc.

Où et comment s’informer sur l’économie sociale et solidaire ?

Il n’y a pas que Say Yess dans la vie !

Rédigé par Say Yess En savoir plus

Afin d'améliorer votre expérience, Say Yess utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies, pour nous aider à analyser les audiences de ce site.
En savoir plus
Votre commentaire a bien été soumis. Il est en attente de validation.