Tendances de l'emploi

« J’ai parfois l’impression de porter un double handicap »

Publié le 18 novembre 2014

À l'occasion de la semaine pour l'emploi des personnes handicapées, Jérémy, 30 ans, nous raconte sa recherche de travail dans la communication.

Après la fin de son contrat à l’Association des Paralysés de France (APF) en tant que chargé de communication, Jérémy en profite pour faire le point. « Être salarié handicapé dans une association militante pour l’intégration des personnes handicapées, ça faisait beaucoup de « handicap » dans mon quotidien, ironise le jeune homme tout juste trentenaire. J’avais envie de passer à autre chose. »

Je ne veux pas être un quota ou dorer l’image d’une entreprise.

Des candidatures sans réponse

Il entame alors ses recherches dans le domaine de la communication. « J’annonce dès ma lettre de motivation que je suis handicapé. D’abord par honnêteté envers mon futur employeur potentiel, mais aussi parce que je veux qu’il y ait une réelle volonté mutuelle de travailler ensemble. Je ne veux pas être un quota ou dorer l’image d’une entreprise. »

Finalement, il n’obtient que très peu de réponses à ses candidatures, ce qui ne l’aide pas à savoir si ces refus découlent de la conjoncture économique ou de sa situation personnelle. Jérémy se déplace en fauteuil roulant mais son poste de travail ne requiert pas d’aménagements autres que l’accessibilité.

« J’ai parfois l’impression d’être porteur de deux handicaps : le premier est physique et le second est lié à mon parcours, je suis dans un secteur qui n’embauche pas. D’après Pôle emploi, pour un poste dans la communication, il y a dix chercheurs d’emploi. C’est sûr que postuler avec un fauteuil roulant, ce n’est pas le plus vendeur. »

L’idée d’une reconversion

Jérémy cherche alors un plan B. L’Apec lui propose une formation pour effectuer une reconversion. Au fil de son expérience associative, le jeune homme avait remarqué qu’il se sentait plus à l’aise pour gérer les conflits, dans une démarche de cohésion sociale. Il pense au métier de médiateur familial mais le lieu de formation… n’est pas accessible aux personnes à mobilité réduite.

Jérémy continue actuellement de chercher un autre lieu de formation et mène en parallèle les recherches d’emploi dans son secteur initial. Il s’est inscrit à un jobdating à l’occasion de la 18e semaine pour l’emploi des personnes handicapées et espère « rencontrer des gens qui ont des clefs » pouvant l’aider dans sa démarche.

 

Favoriser l'accès à l'emploi des personnes handicapées

– Des plateformes proposent de mettre en relations les travailleurs avec des employeurs qui ont une véritable politique des RH à destination des personnes en situation de handicap : handicap.fr, hanploi.com, handiquesta.com

– Le réseau social Talenteo offre un lien direct entre les chercheurs d’emploi handicapés et les employeurs

– L’Agefiph et l’ADAPT œuvrent pour favoriser l’insertion des handicapés. Organisé par l’ADAPT, le Réseau des Réussites permet à des bénévoles de parrainer des personnes handicapées dans leurs recherches d’emploi.

Image writer

Rédigé par

Ingrid Arnoux

0 commentaire

Cliquez sur le + pour voir les commentaires. Et remplissez le formulaire ci-dessous pour commenter un article.
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème

Décryptage

  • Co-création : entreprises classiques et sociales alliées pour la bonne cause

    Lire la suite
  • Modèle économique entreprise ESS

    À quoi ressemble le modèle économique d’une entreprise de l’ESS ?

    Lire la suite
  • Recycles © Kamel Secraoui

    Quand les chambres à air deviennent ceinture et les mobiles retrouvent une jeunesse

    Lire la suite
  • L’ESS, à quoi ça sert ?

    Lire la suite

Say yess tv

  • Ensemble, ici et maintenant

    icone-youtube-play

    Par: Step Aside Project

  • L’affranchi jardinier

    icone-youtube-play

    Par: Step Aside Project

  • Le tourisme m’a sauvé

    Alternative Urbaine à Paris - Solidarum
    icone-youtube-play

    Par: Solidarum

Nos derniers articles

Planète

Trouver un hébergement responsable pour les vacances, c’est possible !

L’offre de logements et de solutions éco-responsables pour le tourisme est encore limitée, mais se développe. Say Yess vous donne des pistes pour réserver vos vacances.

Rédigé par Marie Le Douaran
le 12 juillet 2018 En savoir plus

Citoyenneté

Et si on faisait la Vélorution cet été ?

Vous aimez voyager, sillonner la France mais vous souhaitez vous détacher de la posture du touriste lorsque vous débarquez dans une nouvelle région ? Voici quelques idées pour y parvenir.

Rédigé par Jérémy Pain
le 10 juillet 2018 En savoir plus

Culture

Frah, de Shaka Ponk : « Les gens étaient hyper-réceptifs, mais le sol était jonché de plastique ! »

The Freak est un nouveau collectif de personnalités qui s’engagent à appliquer des gestes quotidiens pour la planète. Explications avec Frah, le chanteur de Shaka Ponk.

Rédigé par Emmanuelle Genoud
le 2 juillet 2018 En savoir plus

Afin d'améliorer votre expérience, Say Yess utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies, pour nous aider à analyser les audiences de ce site.
En savoir plus
Votre commentaire a bien été soumis. Il est en attente de validation.