Au fait, c'est quoi ?

C’est quoi, l’économie circulaire?

Publié le 2 octobre 2014

Et si, au lieu de jeter, on réparait, recyclait, réutilisait ? L'économie circulaire propose de repenser nos modes de production et de consommation quotidiens afin d'optimiser les ressources et de limiter les déchets. Say Yess a réalisé une infographie inédite pour en comprendre tous les rouages...

Pourquoi s’intéresse-t-on à l’économie circulaire ?

L’économie traditionnelle fonctionne généralement de manière linéaire : on utilise des ressources pour fabriquer un produit, on le consomme puis on le jette. Or, ces ressources ne sont pas illimitées… et le fait de jeter génère des déchets coûteux, à terme, pour la société.

Rien qu’en 2007, l’OCDE estime que l’économie mondiale a consommé 60 milliards de tonnes de ressources naturelles… soit 65% de plus qu’en 1980. La tendance continue à la hausse, avec la croissance économique et l’accroissement de la population.

L’économie circulaire propose de repenser ce schéma linéaire pour le transformer en cycle. En recyclant, en réutilisant et en repensant toute la chaîne de production.

Comment ça marche ?

>> Pour comprendre les rouages de l’économie circulaire en quelques clics, cliquez ici.

© Say Yess / Avise

Pour caricaturer un peu, l’idée c’est qu’un déchet peut devenir la matière première d’un nouveau produit. Tout ça est pensé en amont, afin d’organiser au mieux les cycles de production et limiter le gaspillage énergétique. On peut ainsi rapprocher l’économie circulaire des systèmes naturels qui fonctionnent en boucle, comme le cycle de l’eau ou la photosynthèse. « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme », aurait dit le chimiste Lavoisier.

On agit sur le cycle de vie d’un produit via quatre étapes-clés : en produisant et concevant durablement les produits (ce qu’on appelle l’éco-conception), en consommant autrement (en privilégiant le partage, par exemple), en redonnant vie au produit (la réparation) et en redonnant vie à la matière (le recyclage).

Mais qu’est-ce que l’économie de fonctionnalité dans tout ça ?

On rattache généralement l’économie de fonctionnalité à l’économie circulaire. Ce concept intervient dans l’étape « consommer autrement » : on achète le service au lieu du bien, en utilisant des vélos ou des voitures en libre-service dans les grandes villes, par exemple. Ou en louant des photocopieurs au lieu d’en acheter si on est une entreprise.

Le fournisseur de services gère l’entretien (et le recyclage) des machines. Du coup, en général, il a plutôt intérêt à limiter l’obsolescence programmée et a avoir des machines qui durent !

Qu’est-ce qui existe déjà chez nous ?

L’économie circulaire n’est pas nouvelle, on ré-utilise et réemploie depuis des siècles, notamment dans les classes les plus populaires (à l’image des biffins depuis plus de deux siècles ou d’Emmaüs créé il y a 60 ans). Ce qui est nouveau, c’est que de nombreux acteurs, publics comme privés, s’en emparent.

En France, depuis le Grenelle de l’environnement lancé en 2007, on s’intéresse de plus en plus à l’économie circulaire ! On la retrouve dans certaines initiatives bien connues, que ce soit le réemploi d’électroménager (avec le réseau Envie ), de meubles (avec les recycleries) ou encore dans le recyclage de vêtements (avec le Relais).

De petites structures s’y mettent aussi, à l’image de l’association Dynamo qui propose de réparer les vélos ou de Soul Custom qui restaure des meubles, leur donnant ainsi une seconde vie. Mais le secteur de l’économie sociale et solidaire n’est pas le seul à appliquer ces principes : de grands groupes s’y mettent aussi.

 

Pour aller plus loin
– Le site de la Fondation Ellen Mac Arthur qui s’appuie sur l’économie circulaire pour inciter le public et les entreprises à construire un avenir durable
– Le dossier de l’Ademe: Osons l’économie circulaire !
– Le dossier « Économie circulaire » de l’Avise
– Le site de l’Institut de l’économie circulaire
Image writer

Rédigé par

Oriane Raffin

15 commentaires

Cliquez sur le + pour voir les commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

image commentary

Obsolescence programmée: fait pour (ne pas) durer - Say Yess

Publié le 23 octobre 2014

[…] notre infographie animée pour comprendre l’économie circulaire en quelques clics […]

image commentary

C'est quoi, l'économie circulaire? - Sa...

Publié le 16 octobre 2014

[…] Et si, au lieu de jeter, on réparait, recyclait, réutilisait ? L'économie circulaire propose de repenser nos modes de production et de consommation quotidiens afin d'optimiser les ressources et de limiter les déchets.  […]

image commentary

Rien ne se jette ! Bienvenue dans les coulisses d’une ressourcerie - Say Yess

Publié le 16 octobre 2014

[…] C’est quoi, l’économie circulaire? […]

image commentary

C'est quoi, l'économie circulaire? - Sa...

Publié le 15 octobre 2014

[…] Et si, au lieu de jeter, on réparait, recyclait, réutilisait ? L'économie circulaire propose de repenser nos modes de production et de consommation quotidiens afin d'optimiser les ressources et de limiter les déchets. Say Yess a réalisé une infographie inédite pour en comprendre tous les rouages...  […]

image commentary

What's up this week n°1 - CEEI Nice Côte d'Azur

Publié le 12 octobre 2014

[…] C’est quoi, l’économie circulaire? – Say Yess Et si, au lieu de jeter, on réparait, recyclait, réutilisait ? L’économie circulaire propose de repenser nos modes de production et de consommation quotidiens afin d’optimiser les ressources et de limiter les déchets. Say Yess a réalisé une infographie inédite pour en comprendre tous les rouages… […]

Il n'y a plus d'autres résultats à charger.

Il n'y a pas de résultats correspondants.

Sur le même thème

Décryptage

  • Co-création : entreprises classiques et sociales alliées pour la bonne cause

    Lire la suite
  • Modèle économique entreprise ESS

    À quoi ressemble le modèle économique d’une entreprise de l’ESS ?

    Lire la suite
  • Recycles © Kamel Secraoui

    Quand les chambres à air deviennent ceinture et les mobiles retrouvent une jeunesse

    Lire la suite
  • L’ESS, à quoi ça sert ?

    Lire la suite

Say yess tv

  • Ensemble, ici et maintenant

    icone-youtube-play

    Par: Step Aside Project

  • L’affranchi jardinier

    icone-youtube-play

    Par: Step Aside Project

  • Le tourisme m’a sauvé

    Alternative Urbaine à Paris - Solidarum
    icone-youtube-play

    Par: Solidarum

Nos derniers articles

Citoyenneté

« J’ai donné un sens à mon travail grâce au Service Civique ! »

Après avoir travaillé quelques années en tant que pâtissier, Mikaël Treilhaud Daramy se lance dans un service civique, poussé par une envie de changement. Un véritable tremplin vers le secteur de l’économie sociale et solidaire pour ce jeune de 23 ans.

Rédigé par Déborah Antoinat En savoir plus

Entreprendre, mode d'emploi

Pourquoi se compliquer la vie en créant une entreprise éthique et solidaire ?

Comme si créer une entreprise ce n'était pas suffisamment compliqué, certains y ajoutent des ambitions écologiques, sociales et solidaires... Seraient-ils un peu maso?

Rédigé par Laure Jouteau En savoir plus

Tech

L’agriculture urbaine boostée par le numérique

Et si les agriculteurs, jardiniers ou botanistes locaux s'unissaient aux acteurs du web ? C'est le principe des rencontres « Hackgriculture », proposées par le collectif « Nantes ville comestible » qui vise à mêler les énergies locales pour penser la ville comestible. Avec le numérique comme engrais.

Rédigé par Jeanne La Prairie En savoir plus

Afin d'améliorer votre expérience, Say Yess utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies, pour nous aider à analyser les audiences de ce site.
En savoir plus
Votre commentaire a bien été soumis. Il est en attente de validation.