Etudes & formations

Eco-délégué au lycée, futur spécialiste en écologie

Publié le 25 novembre 2013

Le lycée de Clément bénéficie du label « éco-école », car le développement durable est intégré aux enseignements. Un apprentissage qui a fait naître une vocation chez le jeune homme.

Un label « éco-école » est décerné aux établissements qui s’engagent dans une démarche éco-responsable et intègrent le développement durable au sein de leur enseignement. En Île-de-France, le lycée Léonard de Vinci de Saint-Michel-sur-Orge (91) figure parmi les plus innovants. 

Les débuts d’un éco-délégué

« Je suis l’un des quatre premiers éco-délégués volontaires de mon lycée, raconte Clément Jehanno Ducrocq, 18 ans, aujourd’hui en première année de biologie. Nous avions carte blanche pour mener des projets. Les profs nous conseillaient mais ils n’étaient pas là pour faire les choses à notre place.» Jean-Luc Saunier, professeur de philosophie de l’établissement confirme : « Il n’y a pas de hiérarchie entre nous, il s’agit d’accompagner les élèves en fonction de leur parcours et de leur degré d’investissement. Je m’inspire d’un philosophe allemand, Habermas, et de son éthique de la discussion, en supposant qu’on est tous à égalité pour résoudre des problèmes. »

« On imaginait des actions comme les journées du développement durable pour sensibiliser les habitants, se souvient Clément. C’était aussi l’occasion de présenter nos travaux : l’e-car, une salle de classe pilote pour réduire la consommation d’électricité, un composteur, un jardin pédagogique…« 

Les lycéens se sont impliqués dans de nombreux projets, et pas seulement environnementaux. « Parce que dans l’idée du développement durable, il y aussi celle d’être solidaire, nous mettions en place des animations en faveur de la ville de Ber au Mali avec laquelle notre commune est jumelée », ajoute le jeune homme. Clément a été éco-délégué pendant deux ans. Son engagement est reconnu par une attestation de compétences délivrée à la fin de sa Terminale.

Une œuvre d’art végétale au milieu de la cour

« Il me semble que l’idée est venue d’une artiste invitée aux journées du développement durable, explique Clément Jehanno Ducrocq. Elle a travaillé sur le projet avec la CPE et le professeur d’arts plastiques. Les maquettes ont été réalisées par une classe de la filière professionnelle « hygiène et environnement ». » Un projet artistique, technique (le cube blanc récupère les eaux de pluie et, sous le sol, passe un tuyau d’irrigation) mais aussi social car il s’agit de créer un nouveau lieu de rendez-vous autour d’un espace végétal, là où il y avait auparavant du béton.

Un engagement plus fort

Cette expérience a donné envie à Clément Jehanno Ducrocq de s’investir davantage. « J‘ai rejoint une association locale d’éducation à l’environnement appelée ‘Un amour de planète’. Je participe à la protection des espaces naturels classés « sensibles » à travers des chantiers de nettoyage ».

Il a ainsi pris conscience de la réalité du terrain. « J’ai été confronté à beaucoup de problèmes concrets comme le manque de financement, de bénévoles… mais ça ne me décourage pas. Après ma Licence de biologie, j’envisage de poursuivre un Master de recherche en écologie, puis un Doctorat afin de mesurer l’impact de l’homme sur les écosystèmes. » En attendant, aucun doute, Clément est déjà devenu un pro de l’engagement.

Envie de devenir éco-délégué ?

N’hésitez pas à en parler à vos enseignants.

– La page Facebook des éco-délégués du lycée de Clément vous donnera quelques idées de réalisations concrètes.

– Le site du label « éco-école » vous aiguillera pour lancer un projet avec votre établissement. 

Image writer

Rédigé par

Apolline Guichet

1 commentaire

Cliquez sur le + pour voir les commentaires.

image commentary

Edouard Lemaire

Publié le 26 novembre 2013

Bonjour, Également engagé dans la démarche "lycée ecoresponsable" de la Région Ile-de-France, Le lycée Léonard de Vinci a bénéficié d'un accompagnement régional et d'un financement des travaux des projets des ecodélégués. Si d'autres établissements souhaitent s'engager, il peuvent trouver de l'information ici : http://lycees.iledefrance.fr/jahia/Jahia/site/lycee/pid/4916

Sur le même thème

Décryptage

  • Co-création : entreprises classiques et sociales alliées pour la bonne cause

    Lire la suite
  • Modèle économique entreprise ESS

    À quoi ressemble le modèle économique d’une entreprise de l’ESS ?

    Lire la suite
  • Recycles © Kamel Secraoui

    Quand les chambres à air deviennent ceinture et les mobiles retrouvent une jeunesse

    Lire la suite
  • L’ESS, à quoi ça sert ?

    Lire la suite

Say yess tv

  • Ensemble, ici et maintenant

    icone-youtube-play

    Par: Step Aside Project

  • L’affranchi jardinier

    icone-youtube-play

    Par: Step Aside Project

  • Le tourisme m’a sauvé

    Alternative Urbaine à Paris - Solidarum
    icone-youtube-play

    Par: Solidarum

Nos derniers articles

Citoyenneté

« J’ai donné un sens à mon travail grâce au Service Civique ! »

Après avoir travaillé quelques années en tant que pâtissier, Mikaël Treilhaud Daramy se lance dans un service civique, poussé par une envie de changement. Un véritable tremplin vers le secteur de l’économie sociale et solidaire pour ce jeune de 23 ans.

Rédigé par Déborah Antoinat En savoir plus

Entreprendre, mode d'emploi

Pourquoi se compliquer la vie en créant une entreprise éthique et solidaire ?

Comme si créer une entreprise ce n'était pas suffisamment compliqué, certains y ajoutent des ambitions écologiques, sociales et solidaires... Seraient-ils un peu maso?

Rédigé par Laure Jouteau En savoir plus

Tech

L’agriculture urbaine boostée par le numérique

Et si les agriculteurs, jardiniers ou botanistes locaux s'unissaient aux acteurs du web ? C'est le principe des rencontres « Hackgriculture », proposées par le collectif « Nantes ville comestible » qui vise à mêler les énergies locales pour penser la ville comestible. Avec le numérique comme engrais.

Rédigé par Jeanne La Prairie En savoir plus

Afin d'améliorer votre expérience, Say Yess utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies, pour nous aider à analyser les audiences de ce site.
En savoir plus
Votre commentaire a bien été soumis. Il est en attente de validation.