Agir au quotidien

L’Atomique, le ketchup des blogueuses de la Super Supérette

Publié le 9 juin 2013

Voilà une recette de deux bricoleuses qui refont les madeleines de Proust de notre enfance avec ce qu'on a dans le placard.

Lucie et Mélanie ont ouvert leur Super Supérette en 2012. Elles ont eu l’idée de refaire à la maison les produits cultes de leur enfance (vous savez, ces œufs en chocolat avec une surprise à l’intérieur, ces briochettes individuelles à la fraise…).

Fini les produits aux noms bizarres et à l’origine inconnue ! En un an, le rayon de leur supérette virtuelle s’est considérablement rempli et elles viennent de publier un livre de recettes ! Voici leur version de L’Atomique, cette « bonne sauce rouge et sucrée qui arrose les coquillettes » !

La recette de l’Atomique

Pour 2 bocauxLa Super Supérette

Préparation : 10 min

Cuisson : 1 h

Ingrédients :

– 1 kg de tomates bien goûteuses

– 2 oignons

– 1 échalote

– 150 g de sucre roux

– 8 cuillères à soupe de vinaigre

– 1 cuillère à soupe d’huile d’olive

– piment en poudre

– sel et poivre

1- Enlevez la peau des tomates. Pour cela, piquez les tomates avec une fourchette et trempez-les dans l’eau bouillante une dizaine de secondes. Sortez les tomates et enlevez la peau avec un couteau, ça ira tout seul !

2– Coupez les tomates en quatre et enlevez les pépins. Épluchez les oignons et l’échalote, et hachez-les finement. Mettez-le tout dans une casserole. Ajoutez une cuillère à soupe d’huile d’olive et faites mijoter à feu très doux pendant 30 min.

3-Mixez le mélange avec un mixeur (ou dans un blender, mais ça vous fera plus de vaisselle…). Remettez à feu doux avec le sucre, le vinaigre et quelques pincées de piment. Mélangez bien et laissez mijoter encore 30 min. Salez et poivrez selon votre goût.

On attend les photos de vos « atomiques » bocaux !

Le livre
Les recettes de la Super Supérette de Mélanie Gueret et Lucie De La Heronnière, éditions Tana, 16,90 euros
Image writer

Rédigé par

Apolline Guichet

2 commentaires

Cliquez sur le + pour voir les commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

image commentary

Ketchup maison – Consommer autrement

Publié le 28 septembre 2017

[…] Pour découvrir la recette suivez le lien : http://www.say-yess.com/2013/1024/latomique-le-ketchup-des-blogueuses-de-la-super-superette/ […]

image commentary

Nicolas CARRERE

Publié le 23 février 2017

Et en plus c'est économique : http://www.consommer-autrement.eu/ketchup/

Sur le même thème

Décryptage

  • Co-création : entreprises classiques et sociales alliées pour la bonne cause

    Lire la suite
  • Modèle économique entreprise ESS

    À quoi ressemble le modèle économique d’une entreprise de l’ESS ?

    Lire la suite
  • Recycles © Kamel Secraoui

    Quand les chambres à air deviennent ceinture et les mobiles retrouvent une jeunesse

    Lire la suite
  • L’ESS, à quoi ça sert ?

    Lire la suite

Say yess tv

  • Ensemble, ici et maintenant

    icone-youtube-play

    Par: Step Aside Project

  • L’affranchi jardinier

    icone-youtube-play

    Par: Step Aside Project

  • Le tourisme m’a sauvé

    Alternative Urbaine à Paris - Solidarum
    icone-youtube-play

    Par: Solidarum

Nos derniers articles

Citoyenneté

« J’ai donné un sens à mon travail grâce au Service Civique ! »

Après avoir travaillé quelques années en tant que pâtissier, Mikaël Treilhaud Daramy se lance dans un service civique, poussé par une envie de changement. Un véritable tremplin vers le secteur de l’économie sociale et solidaire pour ce jeune de 23 ans.

Rédigé par Déborah Antoinat En savoir plus

Entreprendre, mode d'emploi

Pourquoi se compliquer la vie en créant une entreprise éthique et solidaire ?

Comme si créer une entreprise ce n'était pas suffisamment compliqué, certains y ajoutent des ambitions écologiques, sociales et solidaires... Seraient-ils un peu maso?

Rédigé par Laure Jouteau En savoir plus

Tech

L’agriculture urbaine boostée par le numérique

Et si les agriculteurs, jardiniers ou botanistes locaux s'unissaient aux acteurs du web ? C'est le principe des rencontres « Hackgriculture », proposées par le collectif « Nantes ville comestible » qui vise à mêler les énergies locales pour penser la ville comestible. Avec le numérique comme engrais.

Rédigé par Jeanne La Prairie En savoir plus

Afin d'améliorer votre expérience, Say Yess utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies, pour nous aider à analyser les audiences de ce site.
En savoir plus
Votre commentaire a bien été soumis. Il est en attente de validation.