Culture

Escapade solidaire et culturelle en Bretagne

Publié le 31 mai 2018

Les beaux jours se précisent, et avec eux l’envie de partir en escapade... en Bretagne ! Laissez-vous tenter par ses côtes sauvages, son centre rural et dynamique, ses adresses culturelles et solidaires.

Ile et Vilaine

Ti Miam, resto solidaire à Rennes

« J’aime bien aller à Ti Miam, pour sa terrasse au soleil le midi, ce qui est rare à Rennes ! C’est rapide, très abordable et bon. Le café-restaurant est situé dans une rue piétonne en plus. J’y retrouve souvent une copine pour déjeuner ou boire un café. On y mange salades, tartes salées, légumes, soupes l’hiver… », explique Isabelle, adepte du lieu. Chez Ti Miam, les produits sont locaux et de saison. Le restaurant fonctionne comme un self, où l’on se sert avant de payer et de s’installer. Ti Miam fait partie de l’ESAT le Pommeret, qui emploie du personnel de service et de cuisine en situation de handicap. En venant manger sur place ou à emporter dans ce petit restaurant du centre-ville, on soutient ainsi leur démarche d’insertion.

Photo : Natan Kerbellec

La Petite Rennes, atelier de réparation de vélos et ballades à Rennes

La Petite Rennes a deux casquettes. C’est d’abord une asso collaborative, participative et solidaire, dédiée au vélo. On y répare son vélo avec des pièces de récupération et on y recycle des vélos pour leur donner une nouvelle vie et les vendre à prix accessibles. Mobilisée sur les questions d’identité de genre, l’association propose des ateliers de réparation en « mixité choisie » (femmes, trans, etc.). La Petite Rennes organise aussi régulièrement des balades en ville, pour tous, et parfois en nocturne.

Bar’Zouges, café associatif à Hédé-Bazouges

Le Bar’Zouges, animé par l’association Ce qui nous lie, est surnommé « le bouiboui culturel ». Il a été créé par des habitants de la commune après la fermeture du dernier bistrot. On y trouve un peu de tout : livres, jeux, rencontres, conférences, spectacles, musiques, expo, bières, produits bio, locaux et équitables…  Installé dans l’ancienne mairie d’Hédé-Bazouges, en pleine campagne, c’est un lieu convivial à ne pas manquer. Surtout l’été où le café associatif organise des Barz’Beucs ! Ouvert du jeudi au dimanche.

This is box title
Retrouvez aussi notre article sur les lieux culturels qui  animent nos campagnes.

L’Etrillet, éco-domaine à Bruz

A la fois éco-domaine, oasis ressource du mouvement des Colibris, fablab, café des initiatives et relais de producteurs locaux, l’Etrillet est le lieu ESS à découvrir à quelques kilomètres de Rennes ! « L’écodomaine de l’Etrillet c’est juste à côté de chez moi, explique Isabelle avec enthousiasme. Ce lieu atypique est tenu par un couple de quarantenaires qui a choisi de changer de vie. Le domaine comprend un très beau patrimoine bâti et un parc boisé. Le lieu est vraiment prétexte à l’activité. C’est un lieu apaisant pour se ressourcer ». Emmanuelle, la co-propriétaire était nez dans l’industrie et avec son compagnon, Didier, ils proposent de nombreuses ballades à thème autour des sens, des ateliers nature, des chantiers participatifs et des visites guidées du domaine. On y trouve également des logements chez l’habitant et le lieu peut accueillir des pèlerins en route vers Compostelle. Vous pouvez consulter le calendrier des animations ou être accueillis sur rendez-vous.

 

Côtes d’Armor

Café Théodore, concerts et projections de films à Trédrez-Locquémeau

« Le Café Théodore à Trédrez-Locquémeau, c’est un lieu incontournable du Trégor ! affirme Sarah, une habituée des lieux culturels et alternatifs des Côtes d’Armor. Le lieu a une programmation très dense, toute l’année. Il y a une bonne ambiance, festive et familiale. On va y voir un concert, une expo ou tout simplement boire un verre autour d’un brasero dans le jardin ! » Le lieu associatif et militant vaut le détour. Il est porté par l’association Tohu-Bohu qui comporte plus de 200 adhérents et organise une quarantaine de concerts par an, des projections de films documentaires et autres manifestations de spectacle vivant.

Le Tagarin, café-librairie à Etables-sur-mer

Installé dans une bâtisse de la fin du XIXème siècle, le Tagarin est devenu un café-librairie. Au rez-de-chaussée, le bar, la salle et l’espace librairie, avec notamment une collection voyage et jeunesse. A l’arrière, un magnifique jardin et trois maisonnettes à louer. Au programme des rencontres avec des auteurs, des lectures, de petits spectacles, des ateliers d’écriture… En basse saison, de la restauration légère est proposée. De mai à septembre, vous y dégusterez une cuisine plus élaborée, subtil équilibre entre produits de la mer et plats du monde. A noter, il est possible de venir y chercher un panier pique-nique à emporter. Un bar à vin vient compléter l’ensemble.

Morbihan

 

Le champ commun, bar, épicerie, auberge et micro-brasserie à Augan 

Projet coopératif qui a fait l’objet d’une série de reportages sur Say Yess, le champ commun, à Augan, petite commune du centre-Bretagne, ne cesse de multiplier ses activités. Après le bar-café-concert « L’estaminet » et l’épicerie de produits bios et locaux « Le garde-manger » ouverts en 2010, la microbrasserie « l’AuGwenaise » ouverte en 2012, le champ commun inaugure cette année une auberge ! 25 chambres de 2, 4 ou 6 lits seront disponibles dès l’été 2018 avec la possibilité de manger sur place. Si vous ne connaissez pas encore, allez-y de toute urgence.

 

Coop Breizh, librairie coopérative à Spézet, Quimper et Lorient

Vous êtes passionné de culture bretonne et celtique ? Un petit crochet par l’une des boutiques de Coop Breizh, éditeur et diffuseur de produits culturels bretons (livres et Cd essentiellement) s’impose. Le siège de la coopérative est situé dans le Finistère à Spézet, mais vous trouverez deux boutiques fournies en centre-ville de Lorient et de Quimper. Si vous êtes bretonnant, c’est aussi l’une des maisons d’édition, qui diffuse le plus grand choix de livres en breton.

 

Finistère

Kuuutch, galerie d’artistes créateurs à Brest

« Au départ, on a eu envie de rendre visibles les créations de nos potes, des créateurs originaires de Brest comme nous ! explique Julien Masson, co-créateur de l’association Kuuutch. On a donc ouvert un lieu de dépôt-vente, en 2014. Aujourd’hui, on a 170 créateurs du grand ouest ». Kuuutch s’ouvre au public ouvert sous forme d’une boutique et d’une galerie d’exposition, tous les vendredis après-midi et samedis. On y retrouve des sérigraphies textile et papier, des cartes postales, des livres d’artistes, mais aussi des bijoux ou des objets insolites comme cette lampe créée par le collectif des concasseurs avec des pissenlits fixés dans le verre ! La philosophie de Kuuutch : proposer des œuvres abordables, dans tous les sens du terme, en série, numérotées et signées.

 

L’effet papillon, resto/boutique d’artisans créateurs à Quimper

Créé il y a 5 ans, l’effet papillon associe une boutique d’artisans créateurs sous forme associative et un resto bio, lieu de conférences et d’ateliers à ses heures. La boutique, au rez-de-chaussée, expose des créateurs locaux, qui travaillent majoritairement avec des matériaux recyclés ou naturels. Objets déco, vêtements, jouets en bois, sacs, bijoux, le choix des articles est vaste et vous pourrez rencontrer les artisans, qui assurent une partie de la permanence de la boutique. En empruntant le petit escalier au milieu de la boutique, on accède à l’étage, ouvert entre 10h et 15h pour se restaurer ou boire un thé. Bio, local, de saison et majoritairement végétarien, les plats simples et goûteux sont préparés par Doumé et Camille les gérantes. Le mobilier dépareillé donne un sentiment de temps suspendu, qui invite à la détente. Le café-resto est fermé entre mi-juin et mi-septembre, pour se délocaliser sur la plage de la Torche. Mais la boutique de créateurs reste ouverte.

 

La cantine des sardines, café-resto, co-working et boums à Morlaix

La cantine des sardines, c’est d’abord un café restaurant, où l’on vient boire un thé, manger un Buddha bowl ou un bagel, à partir de produits bios et locaux, à petit prix. C’est aussi une boutique, avec une mise en valeur de créateurs locaux et de petites éditions ludiques, qu’il s’agisse de vêtements, d’objets déco ou de petit mobilier. Leur statut de Scop est revendiqué avec l’envie de faire vivre un lieu de façon participative. Expos, ateliers couture, yoga, danse ou théâtre d’impro, boums, concerts, soirées-débats, vide-dressing… Les deux créatrices du lieu Sarah et Dina proposent un programme varié, pour tous, et diffusent leur bonne humeur communicative.


Tri martolod, brasserie coopérative à Concarneau

Tri martolod, trois marins en breton, est le nom d’une chanson traditionnelle bretonne, rendu célèbre par Alan Stivell. En choisissant ce nom en 1999 , la brasserie artisanale rend hommage à ses terres d’origine : le sud de la Cornouaille. Sa forme coopérative (scop) est revendiquée pour conserver son indépendance face à la grande distribution tout en privilégiant l’humain. Aujourd’hui installée à Concarneau, elle regroupe 20 salariés. Bio, rousse, ambrée, blonde ou brune, elle brasse des bières pour tous les goûts. Vous pouvez la déguster ou l’acheter dans le magasin en vente directe à Concarneau ou dans les bars de la région, et participer à des visites de la brasserie en saison.

This is box title
Vous avez d’autres adresses solidaires et engagées en Bretagne ? N’hésitez pas à compléter notre sélection dans les commentaires !

 

Image writer

Rédigé par

Emmanuelle Genoud

1 commentaire

Cliquez sur le + pour voir les commentaires. Et remplissez le formulaire ci-dessous pour commenter un article.
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

image commentary

Chantier Friperie Laverie

Publié le 07 juin 2018

Bonjour Je souhaite vous informer de la présence de notre petite boutique dans les terres Finistériennes : à la MJC de Scaër, un chantier d'insertion qui assure un service de laverie pour les collectivités et les particuliers, ainsi qu'une friperie ouverte à toutes et tous. Notre travail s'inscrit dans le cadre de l'économie sociales et solidaires (participation au dernier forum de l'ESS en Cornouaille à Quimperlé), l'insertion sociale et professionnelle, l'éducation populaire, l'économie circulaire... Nous collectons 7 tonnes de textile par an que nous trions et revendons à tout petit prix. Nous avons aussi une partie créations couture (doudou, sac, trousse, jeu, marque page...) et tissage (tapis). Notre boutique est ouverte toute l'année, pour l'instant 4 jours par semaine (lundi, mardi, jeudi et vendredi de 9h à 18h non stop)+ plus quelques jours "exceptionnels" dans l'année- la prochaine ouverture de ce type est le samedi 30 juin. Nous espérons pouvoir ouvrir les mercredi et samedi à partir de la rentrée prochaine ou début 2019 pour être au plus près des attentes de nos clients. N'hésitez pas à me contacter ou venir me rencontrer si vous souhaitez plus d'infos, des photos... Bonne journée et à bientôt. Saïna, 02.98.57.68.65 ou 07.80.41.45.63

Sur le même thème

Décryptage

  • Co-création : entreprises classiques et sociales alliées pour la bonne cause

    Lire la suite
  • Modèle économique entreprise ESS

    À quoi ressemble le modèle économique d’une entreprise de l’ESS ?

    Lire la suite
  • Recycles © Kamel Secraoui

    Quand les chambres à air deviennent ceinture et les mobiles retrouvent une jeunesse

    Lire la suite
  • L’ESS, à quoi ça sert ?

    Lire la suite

Say yess tv

  • Ensemble, ici et maintenant

    icone-youtube-play

    Par: Step Aside Project

  • L’affranchi jardinier

    icone-youtube-play

    Par: Step Aside Project

  • Le tourisme m’a sauvé

    Alternative Urbaine à Paris - Solidarum
    icone-youtube-play

    Par: Solidarum

Nos derniers articles

Citoyenneté

« On est tous motivés par les mêmes choses ! »

Ce week-end, à la Courneuve, les jeunes engagés à la Croix-Rouge se sont réunis à l’occasion des 3ème Assises de la jeunesse.

Rédigé par Say Yess
le 25 juin 2018 En savoir plus

Culture

La Bénévolante : l’insertion socio-professionnelle version festive

A Toulouse, une association propose à des jeunes en difficulté sociale ou scolaire un grand bain de culture. Bénévoles sur des festivals, c'est aussi une manière de faire naître des vocations lors de ces joyeux chantiers.

Rédigé par Claire Villard
le 14 juin 2018 En savoir plus

Citoyenneté

Jeunes à la Croix-Rouge : « Arrêter mon engagement, ce n’est pas possible ! »

Bénévoles ou volontaires, 13 000 jeunes s’impliquent dans les missions de l’association française. Témoignages de deux d’entre eux.

Rédigé par Say Yess
le 12 juin 2018 En savoir plus

Afin d'améliorer votre expérience, Say Yess utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies, pour nous aider à analyser les audiences de ce site.
En savoir plus
Votre commentaire a bien été soumis. Il est en attente de validation.