Citoyenneté

Fiona, scout chez EEDF : « Lorsque l’on s’engage, on s’engage aussi auprès des autres »

Publié le 9 février 2018

A 30 ans, Fiona est professeur d’italien et professeur de français langues étrangères. Elle est engagée depuis son adolescence chez les Éclaireuses et Éclaireurs de France, une association de scoutisme laïque inscrit dans l’éducation populaire.

Pourquoi t’être engagée dans cette association ?

A l’âge de 14 ans, mes amis m’ont convaincue de les rejoindre dans cette association car ils y menaient des projets enrichissants de façon autonome. Très vite, c’était concret et valorisant. Les valeurs portées par les EEDF m’ont séduites : démocratie participative, solidarité ou encore éco-citoyenneté. Après avoir fait beaucoup d’animations, mon engagement a évolué vers un rôle de commissaire international. Cela implique de faire le lien avec d’autres associations, de promouvoir des événements ou encore de mettre en place des partenariats. C’est une belle opportunité.

Comment cette expérience a influencé ton parcours professionnel ?

Depuis très jeune, j’avais l’envie de devenir enseignante et sans doute que cet engagement a renforcé cette aspiration. Le scoutisme s’inscrit dans le mouvement de l’éducation populaire, c’est à dire une forme d’éducation informelle, libre avec cette idée que l’on peut tous s’apprendre des choses, sans hiérarchie. Cette expérience alimente aujourd’hui ma relation avec les élèves ou les étudiants. Cela m’a aussi enrichi dans la gestion de projets et d’équipe ou la prise d’initiatives.

Quels sont les bénéfices dans ton quotidien ?

Je pense que cela se ressent à travers mon engagement associatif ou encore ma sensibilité aux problématiques environnementales. Lors d’un camp de scouts, on acquiert une vraie sensibilisation à ces sujets comme la maîtrise des déchets ou l’importance de consommer local ! Récemment, j’ai rejoint une association, Forum réfugiés qui s’occupe de l’accueil et de l’accompagnent de personnes en demande d’asile en France. En tant que bénévole, je donne des cours de français. Un autre aspect, c’est la responsabilité dans l’engagement car lorsque l’on s’engage, on s’engage aussi auprès des autres.

Image writer

Rédigé par

Déborah Antoinat

0 commentaire

Cliquez sur le + pour voir les commentaires. Et remplissez le formulaire ci-dessous pour commenter un article.
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème

Décryptage

  • Modèle économique entreprise ESS

    À quoi ressemble le modèle économique d’une entreprise de l’ESS ?

    Lire la suite
  • Recycles © Kamel Secraoui

    Quand les chambres à air deviennent ceinture et les mobiles retrouvent une jeunesse

    Lire la suite
  • L’ESS, à quoi ça sert ?

    Lire la suite
  • La finance solidaire, ça concerne tout le monde!

    Lire la suite

Say yess tv

  • Ensemble, ici et maintenant

    icone-youtube-play

    Par: Step Aside Project

  • L’affranchi jardinier

    icone-youtube-play

    Par: Step Aside Project

  • Le tourisme m’a sauvé

    Alternative Urbaine à Paris - Solidarum
    icone-youtube-play

    Par: Solidarum

Nos derniers articles

Agir au quotidien

Le numérique au service de l’accessibilité

Déplacements, loisirs ou encore communication avec les autres peuvent rapidement se transformer en parcours du combattant pour les personnes en situation de handicap. Des start-ups et associations ont lancé des applis pour faciliter leur quotidien et changer la perception du handicap. Zoom sur trois d’entre elles.

Rédigé par Béatrice Catanese
le 4 mai 2018 En savoir plus

Sports & loisirs

A Toulouse, le rugby encourage le respect et la solidarité

L’asso Terres en Mêlées fait du rugby un outil de lien social. Objectif : transmettre des valeurs essentielles aux jeunes de quartiers difficiles, valeurs que l’on retrouve dans ce sport.

Rédigé par Claire Villard
le 30 avril 2018 En savoir plus

Citoyenneté

Je boycotte donc je suis

Sur la plateforme i-boycott.org, plus de 90 000 boycotteurs sont réunis pour exprimer leur mécontentement face aux pratiques de certaines entreprises. Une façon, aussi, de s’informer sur les alternatives.

Rédigé par Marie Le Douaran
le 23 avril 2018 En savoir plus

Afin d'améliorer votre expérience, Say Yess utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies, pour nous aider à analyser les audiences de ce site.
En savoir plus
Votre commentaire a bien été soumis. Il est en attente de validation.