Des idées pour s'engager

Mes défis de la rentrée !

Publié le 4 septembre 2017

Pour la rentrée, Say Yess vous propose 4 défis pour rendre votre quotidien plus responsable, plus écologique et plus épanouissant. Mis bout à bout et appliqués collectivement, ces petits gestes peuvent améliorer les choses. Alors on se lance ?

Alternatiba © Suzanne Combes

1. Je réduis mes déchets

Emballages, plastiques en tout genre, restes alimentaires, cartons, nourriture même pas déballée… Nos poubelles sont énormes et elles débordent ! En moyenne, chaque Français produit 458 kg de déchets ménagers par an selon l’ADEME. Sans trop d’effort, il est possible de réduire la taille de nos poubelles. Lucie Paimblanc, journaliste et auteure du blog Je deviens écolo s’est engagée dans une démarche « 0 déchet » depuis un an et demi. « Le plus facile à éliminer, ce sont les emballages liés à notre alimentation », explique la jeune femme. Le secret : éviter les supermarchés, privilégier les marchés, les boutiques de vrac et les petits artisans.

Alors dès demain, munissez-vous d’un récipient en verre, et demandez à votre boucher, à votre fromager de le remplir plutôt que d’utiliser un papier jetable. « Il faut oser demander et expliquer la démarche » conseille Lucie. En général les commerçants sont emballés !

© Lucie Paimblanc
© Lucie Paimblanc
2. Je répare plutôt que de jeter

Votre smartphone a pris l’eau, le frigo a surchauffé cet été ? Ne vous précipitez pas sur le premier site de e-commerce. Avec un peu de patience, il y a sans doute une solution pour le réparer. Rendez-vous par exemple dans le repair café le plus proche. Un bénévole vous aidera sans doute à rénover ou remplacer la pièce défectueuse. Vous ferez des économies, vous gagnerez en compétence et vous briserez le cycle de l’obsolescence programmée.

Et si vous voulez vraiment vous séparer de votre objet défectueux, donnez le à Emmaüs. Votre appareil sera réparé par des personnes en réinsertion et il sera revendu pour continuer sa vie !

3. Je meuble mon appartement autrement

Bibliothèque, table basse, lit, étagère… Votre intérieur ressemble à celui des voisins, à celui de vos amis ou de vos frères et sœurs. Les meubles aux noms imprononçables d’une grande marque suédoise ont uniformisé nos maisons. Say Yess vous propose donc de vous démarquer un peu en ce début d’année scolaire.

Pour les petits budgets, il est possible par exemple de construire une étagère en carton. Cet atelier ludique occupera vos week-ends d’hiver (Il arrive !) et votre salon sera unique. Quelques tutoriels à découvrir par ici, ou par là.

Pour ceux qui ont un budget un peu plus conséquent, optez pour des meubles made in France. La Camif par exemple privilégie les artisans locaux, qui travaillent avec des matières premières locales. Vous pouvez aussi faire réaliser votre commode ou votre table sur mesure par un artisan près de chez vous !

4. Je m’engage dans une association

Osez ! Poussez la porte d’une association de quartier, une association environnementale, sportive ou de protection des animaux. Première vertu, vous lâcherez votre téléphone portable quelques heures. Deuxième aspect positif : vous ferez des rencontres enrichissantes. Quand elle est arrivée à Toulouse, Suzanne Combes ne connaissait pas grande monde. La jeune fille de 25 ans s’est engagée dans plusieurs associations et son réseau a grossi en quelques mois. Elle est aujourd’hui en service civique à Alternatiba Toulouse, un mouvement citoyen pour le climat et la justice sociale. « J’évolue dans une ambiance qui repose sur la bienveillance, la tolérance. Cela m’aide à pousser et découvrir mes compétences », analyse la jeune femme. Alternatiba lance d’ailleurs le grand défi des alternatives et vous incite à passer à l’action. Alors à vous de jouer !

Si vous n’avez pas trop de temps à consacrer en tant que bénévole, vous pouvez toujours aider au financement des associations. Par des dons classiques, ou en changeant de banque. En choisissant Le Crédit coopératif, vous financerez des associations, simplement en utilisant votre carte de crédit pour vos achats quotidiens. 3 236 704 € de dons ont été reversés en 2016 via le Crédit Coopératif.

Enfin, les sportifs peuvent courir pour une association comme Odyssea, qui contribue au financement de la lutte contre le cancer du sein. En 2016 plus de 900 000 € euros ont été récoltés. Cette année, l’équipe de Say Yess y participe et bonne nouvelle, les inscriptions sont encore ouvertes ! Alors chaussez vos baskets (made in France) et courez pour la bonne cause.

Image writer

Rédigé par

Pierre Vincenot

0 commentaire

Cliquez sur le + pour voir les commentaires. Et remplissez le formulaire ci-dessous pour commenter un article.
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème

Décryptage

  • Recycles © Kamel Secraoui

    Quand les chambres à air deviennent ceinture et les mobiles retrouvent une jeunesse

    Lire la suite
  • L’ESS, à quoi ça sert ?

    Lire la suite
  • La finance solidaire, ça concerne tout le monde!

    Lire la suite
  • C’est quoi, l’économie circulaire?

    Lire la suite

Say yess tv

  • Toit à Moi, un concept innovant pour réinsérer les sans-abris

    SideWays #2 - Toit à Moi - Un concept innovant pour réinsérer les sans-abris
    icone-youtube-play

    Par: Sideways

  • Les makers défont le handicap

    Les makers défont le handicap - Solidarum
    icone-youtube-play

    Par: Solidarum

  • C’est pas du gâteau

    icone-youtube-play

    Par: Udes

Nos derniers articles

AJL Cérémonie OUT D'OR
Solidarités

Des associations améliorent la vie des personnes transgenres

Un peu partout en France, des associations luttent contre l’exclusion et les violences exercées contre les personnes transgenres et les accompagnent dans leur transition. Le combat avance, à petits pas.

Rédigé par Pauline Bian-Gazeau
le 17 novembre 2017 En savoir plus

Etudes & formations

Quête de sens : les étudiants ingénieurs renversent la table !

De plus en plus d’étudiants en écoles d’ingénieurs sont tentés par des carrières en marge des grandes entreprises auxquelles ils étaient destinés. Ils cherchent un métier qui répond mieux à leurs valeurs, au point de rejoindre des associations, de créer des collectifs ou de monter leur propre activité.

Rédigé par Marie Le Douaran
le 15 novembre 2017 En savoir plus

Monter son projet étudiant Pépite Pon
Entreprendre, mode d'emploi

10 conseils pour monter son projet étudiant

Créer son association, son projet d’entrepreneuriat social quand on est étudiant, c’est possible ! Voici 10 conseils pour mener à bien son projet.

Rédigé par Emmanuelle Genoud
le 13 novembre 2017 En savoir plus

Afin d'améliorer votre expérience, Say Yess utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies, pour nous aider à analyser les audiences de ce site.
En savoir plus
Votre commentaire a bien été soumis. Il est en attente de validation.