Agir au quotidien

Noël zéro gaspi : on n’oublie pas la déco et le repas

Publié le 16 décembre 2016

Emerveillé par la magie de Noël mais écœuré par le gaspillage et les dépenses inutiles? La rédac’ de Say Yess vous livre ses idées pour un Noël plus en adéquation avec vos valeurs du quotidien…

On vous a déjà livré nos idées pour des cadeaux écolo, solidaires ou encore responsables. On vous propose maintenant des solutions pour festoyer sans remettre en question vos engagements.

Vous êtes plutôt tendance écolo…

… et vous vous interrogez sur la pertinence d’un « vrai » sapin ? La Mairie de Paris vous explique ici pourquoi il est plus écoresponsable que son ami en plastique. Surtout s’il est local… et recyclé après.
Mais pour les puristes, vous pouvez également décorez une plante déjà présente chez vous ou construire un sapin à partir d’objets de récupération. Pour des résultats originaux et artistiques (à condition d’avoir un minimum de talent). Un tuto à partir de palettes ici, sur le site de Kaïzen. Et sur Pinterest, vous trouverez des tonnes de sources d’inspiration !

Quant aux déco, là aussi, vous pouvez éviter le plastique, en misant sur le naturel (pommes de pin, houx, gui, etc.) ou la récup’/recyclage.
Côté table : misez sur les circuits-courts ou les AMAP pour régaler vos convives. Et pourquoi pas tenter un Noël vegan pour limiter l’empreinte carbone du repas ?

Vous êtes plutôt tendance zéro déchet…

… et là, ce sont les paquets cadeaux qui vous chagrinent ? Sitôt ouverts, sitôt jetés ? Le Furoshiki, cet art traditionnel japonais d’emballage peut vous plaire. Et au passage, vous offrez un joli foulard en bonus !

Pour motiver les plus réfractaires, l’an dernier, Lauriane avait demandé à toute la famille de faire des emballages zéro déchet. Avec désignation d’un vainqueur sous le sapin ! Rouleaux de papier toilette pliés, papier journal, tablette de chocolat pour un « bon immatériel » ou encore décoration du carton d’emballage pour cacher le contenu… les solutions sont multiples. Originalité garantie, même si le recyclage de l’emballage de rallonge électrique peut surprendre son destinataire… jusqu’à ce qu’il l’ouvre et découvre son vrai cadeau !

Côté table, rien d’original, mais on fait attention à ce qu’on achète pour limiter les emballages, et on limite les nappes en papier, les serviettes ou vaisselle jetables. Et on gère les quantités pour éviter de jeter !

Vous êtes plutôt tendance solidaire

Vous aimez encore envoyer des cartes de vœux papier à vos proches ? Les classiques cartes vendues au profit d’associations comme l’Unicef, sont évidemment des valeurs sures !

A table, pensez commerce équitable. Aujourd’hui, les entreprises proposent des produits de plus en plus variés pour régaler vos convives. Ici, on a testé les meilleurs chocolats ! Chocolero, une initiative belge, propose aussi de dévorer des chocolats pour une bonne cause, lutter contre la drogue : elle incite les paysans d’Amérique Latine à délaisser les plantations illicites de coca au profit de la culture du cacao. On ne peut qu’adhérer !

Image writer

Rédigé par

La redaction

0 commentaire

Cliquez sur le + pour voir les commentaires. Et remplissez le formulaire ci-dessous pour commenter un article.
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème

Décryptage

  • Modèle économique entreprise ESS

    À quoi ressemble le modèle économique d’une entreprise de l’ESS ?

    Lire la suite
  • Recycles © Kamel Secraoui

    Quand les chambres à air deviennent ceinture et les mobiles retrouvent une jeunesse

    Lire la suite
  • L’ESS, à quoi ça sert ?

    Lire la suite
  • La finance solidaire, ça concerne tout le monde!

    Lire la suite

Say yess tv

  • Donner du sens à son travail grâce à Vendredi

    icone-youtube-play

    Par: Changer le monde en 2 heures

  • Nettoyer sa plage et le reste suivra…

    Association Les Gardiens du littoral à Mayotte  - Solidarum
    icone-youtube-play

    Par: Solidarum

  • Le métier de gestionnaire de stock

    Le métier de gestionnaire de stock - Uniformation
    icone-youtube-play

    Par: Uniformation

Nos derniers articles

Citoyenneté

« J’ai donné un sens à mon travail grâce au Service Civique ! »

Après avoir travaillé quelques années en tant que pâtissier, Mikaël Treilhaud Daramy se lance dans un service civique, poussé par une envie de changement. Un véritable tremplin vers le secteur de l’économie sociale et solidaire pour ce jeune de 23 ans.

Rédigé par Déborah Antoinat
le 23 février 2018 En savoir plus

Entreprendre, mode d'emploi

Les agriculteurs reprennent la main sur la machine

Renouer avec des savoirs paysans oubliés afin de retrouver une autonomie vis à vis d’un matériel agricole de plus en plus cher et sophistiqué. C’est l’objectif des formations d’auto-construction dispensées par l’Atelier paysan. Entraide et de partage d’expériences.

Rédigé par Jérémy Pain
le 16 février 2018 En savoir plus

Solidarités

Ils soignent les animaux des plus démunis

Pas facile de bien nourrir ou de faire soigner son animal lorsqu’on peine soi-même à terminer le mois. Voire lorsqu’on est à la rue. Plusieurs structures et initiatives existent, pour tenter de garantir une “ égalité des chances “ à nos compagnons.

Rédigé par Claire Villard
le 14 février 2018 En savoir plus

Afin d'améliorer votre expérience, Say Yess utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies, pour nous aider à analyser les audiences de ce site.
En savoir plus
Votre commentaire a bien été soumis. Il est en attente de validation.