Tendances de l'emploi

Les métiers de l’aide à domicile, nouvelle génération

Publié le 12 décembre 2016

Comment donner un coup de jeune aux métiers de l’aide à domicile ? En modernisant le secteur pour donner envie aux moins de 30 ans ! Des jeunes regorgent d'idées pour réinventer ce secteur, pourvoyeur de nombreux emplois.

Transformer les auxiliaires de vie en « auxiliaires d’envie », tel est le leitmotiv de Clément Saint Olive et de ses deux amis. Au printemps, les trentenaires ont lancé leur entreprise, Alenvi, avec un objectif : rendre le métier plus attractif, en partie grâce aux outils qu’offre la technologie.

« Concrètement, nous faisons le choix de mieux payer (20% au dessus du Smic) nos auxiliaires et de développer le temps plein, pour attirer et motiver des personnes qualifiées et passionnées, explique Clément. Nous les orientons vers des bénéficiaires proches de chez elles et leur apportons autonomie et responsabilité via une application, pour qu’elles gèrent leur planning entre collègues. » L’aire d’activité d’Alenvi, pour l’instant limitée à Paris et aux Hauts-de-Seine, pourrait rapidement s’étendre.

alenvi-telephone

Un secteur qui va embaucher

« Ces derniers temps, les initiatives (pour attirer les jeunes) se multiplient », constate Tiphaine Perrichon, chargée de projets RH et diversité à l’UDES (Union des employeurs de l’économie sociale et solidaire).

L’UNML (Union Nationale des Missions Locales) a notamment créé de nouvelles fiches métiers pour l’accompagnement et l’aide à domicile. Objectif affiché : renforcer l’attractivité, auprès des jeunes, de plusieurs professions souvent mal connues et mal reconnues ! Désormais, les missions de l’aide à domicile sont présentées de manière très concrète, avec un exemple de journée de type pour montrer la réalité du métier. Y figurent également des informations sur les formations et les possibilités d’évolution.

Ces initiatives sont bienvenues, car l’enjeu est important : « Vieillissement de la population, fractionnement des structures familiales, augmentation du taux d’activité des femmes, tous ces facteurs conduisent au développement du secteur de l’aide, de l’accompagnement, des soins et des services à domicile, rappelle Tiphaine Perrichon. Qui plus est, avec un salarié sur deux âgé de plus de 45 ans, le secteur va embaucher pour renouveler ses professionnels. »

famille-puzzle

Le AirBnB du troisième âge !

Autre projet, celui de Paul-Alexis Racine Jourdren. Ce Normand de 27 ans, installé à Paris, a lancé avec son équipe cet automne CetteFamille.com, une sorte de AirBnB du troisième âge. Grâce à une plateforme numérique, ils mettent en relation personnes âgées et familles d’accueil, formées pour les recevoir chez elles à temps plein et s’en occuper, en échange d’une rémunération. Une alternative efficace aux placements en maisons de retraite.

Le système de placement en familles d’accueil existe déjà au niveau des départements, près de 10.000 familles en France se chargent déjà de ce type d’accueil. « Mais cela reste peu connu, constate le jeune homme. Les accueillants ont beaucoup de mal à trouver des personnes âgées, puisque tout se fait par petites annonces ou par bouche-à-oreille. On veut donc simplifier la mise en relation et proposer, en plus, un accompagnement administratif. »

Autant d’initiatives qui gagnent à être connues et développées, tant les besoins dans notre pays sont et vont être importants. A bon entendeur !

Image writer

Rédigé par

Céline Deval

1 commentaire

Cliquez sur le + pour voir les commentaires. Et remplissez le formulaire ci-dessous pour commenter un article.
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

image commentary

rebelo

Publié le 19 janvier 2017

Bonjour, aujourd'hui manager dans une boutique, le déclic est la. J'ai besoin de vivre professionnelement autre chose. Je sens le besoin d'être presente dans ma vie pour accompagner et si possible former un maximum de personnes. J'espère de tout mon coeur, que vous prendrez note de mon message. J'ai besoin d'une nouvelle orientation, d'un nouveau souple. Cela fait des années que je donne et j'ai envi de donner encore plus mais au service des personnes. J'espere a bientot. Cordialement, Patricia Rebelo

Sur le même thème

Décryptage

  • Recycles © Kamel Secraoui

    Quand les chambres à air deviennent ceinture et les mobiles retrouvent une jeunesse

    Lire la suite
  • L’ESS, à quoi ça sert ?

    Lire la suite
  • La finance solidaire, ça concerne tout le monde!

    Lire la suite
  • C’est quoi, l’économie circulaire?

    Lire la suite

Say yess tv

  • Give back the yoga

    Give back the yoga - Solidarum
    icone-youtube-play

    Par: Solidarum

  • La bergerie des Malassis rumine la ville !

    icone-youtube-play

    Par: Sideways

  • Vivre sans déchets

    Vivre sans déchets - L'Echo positif
    icone-youtube-play

    Par: L'Echo Positif

Nos derniers articles

La folie des merveilles L5 © Bruno Delamain
Social, solidaire, etc.

Marché alternatif et ateliers créatifs au Festival Youth We can !

Vous avez envie de vous engager et des projets plein la tête, mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Le festival Youth We Can! le 23 septembre prochain est l’occasion de répondre à toutes vos interrogations ! Ateliers, DIY, marché alternatif et autres rencontres citoyennes au programme.

Rédigé par Emmanuelle Genoud
le 20 septembre 2017 En savoir plus

Atelier de recherche d'emploi - Cojob
Conseils (de) pro

Chercher du boulot et bien le vivre, c’est possible !

La recherche d’emploi est souvent un casse-tête… En misant sur l’entraide et la bienveillance, des associations rendent cette période plus positive.

Rédigé par Marie Le Douaran
le 13 septembre 2017 En savoir plus

Lancement de la v2 du magazine Say Yess
Social, solidaire, etc.

Say Yess fait peau neuve !

La nouvelle version de Say Yess est en ligne ! Découvrez nos nouvelles rubriques et notre Say Yess Tv.

Rédigé par La redaction
le 11 septembre 2017 En savoir plus

Afin d'améliorer votre expérience, Say Yess utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies, pour nous aider à analyser les audiences de ce site.
En savoir plus
Votre commentaire a bien été soumis. Il est en attente de validation.