A vous de jouer !

A vos CV

Jobs d’été: avez-vous pensé à l’économie sociale et solidaire?

C’est le moment de candidater pour gagner un peu d’expérience et renflouer les caisses avant la rentrée prochaine. Les entreprises de l’économie sociale et solidaire recrutent aussi le temps d’un été. Tour d’horizon et conseils.

photo jeunes
103
Photo CC de Jérémy Willburn sur Flick'R.

Le job d’été, si c’est un bon moyen de se faire un peu d’argent de poche, c’est aussi l’occasion de découvrir des secteurs d’activité et des métiers. Pourquoi pas, cet été, découvrir l’économie sociale et solidaire ? Certains domaines recrutent. Nos conseils.

Les métiers de l’animation

Si certains travaillent dans l’animation à temps plein, c’est aussi le plus gros secteur qui recrute l’été dans l’ESS. Des offres sont disponibles en ligne sur Jobanim ou le site de la Fédération des Francas. N’hésitez pas à lancer des candidatures spontanées. « C’est encore ce qui marche le mieux », explique Emilie Pouret, responsable du Point Information Jeunesse de Lagny-sur-Marne.

Envie d’en savoir plus sur les métiers de l’ESS ? Découvrez notre rubrique « Dis-moi pourquoi tu bosses ».

Si vous n’avez pas le Bafa, vous pouvez vous adresser aux organisateurs de séjours linguistiques qui cherchent des étudiants pour accueillir les jeunes dans les aéroports mais aussi pour les accompagner vers leur destination. Pensez également aux animations éphémères qui s’installent dans les villes chaque été autour de plages ou de festivals. D’autres évènements portés par des associations comme les Eurockéennes embauchent dans leur région.

Les services à la personne

« Les employeurs du domaine recherchent plus un profil qu’un diplôme, récemment une annonce envoyée par une maison de retraite demandait ‘une joie de vivre à toute épreuve’ », sourit Emilie Pouret qui nous donne également son astuce pour accéder aux offres d’emploi : passez par le moteur de recherche Indeed.fr et créez-vous des alertes. Le site de Pôle emploi relaie aussi les annonces des hôpitaux et des structures de santé ayant besoin de brancardiers, d’agents d’accueil et d’employés pour assurer le ménage ou le service de restauration.

>> Découvrez le portrait d’Estelle, 30 ans, aide à domicile

Des jobs pour les étudiants

Les mutuelles étudiantes recherchent des jeunes pour recruter de nouveaux adhérents. Les recruteurs de donateurs pour différentes ONG sont aussi embauchés l’été. Vous trouverez les annonces sur lEtudiant.fr. « Valorisez au maximum votre CV en indiquant vos stages, vos centres d’intérêts, vos expériences de bénévolat…, précise Emilie Pouret. Prenez aussi le temps de rédiger une lettre de motivation personnalisée, mettant en avant votre dynamisme. Elle pourra compenser un CV peu fourni. »

Une alternative pour les lycéens

Si vous êtes mineurs et que vous peinez à décrocher un job dès cet été, vous pouvez vous tourner vers les coopératives de jeunesse de services qui se mettent en place dans le Grand Ouest (Bretagne, Normandie, Pays de la Loire), inspirées par un dispositif québécois. En Ardèche aussi, une initiative similaire est en cours. Une douzaine de jeunes monte une coopérative le temps d’un été autour de services comme le gardiennage, la tonte de pelouse et d’autres petits travaux.

« Attention, précise Fanny Richard qui travaille à la direction du développement économique à la ville de Brest. Il faut plus être dans une optique d’apprentissage que de gain financier. » Au final, les jeunes ont gagné entre 100€ et 300€ l’année dernière à Rennes. Encadrée par le réseau Coopérer pour entreprendre et les centres socio-culturels, cette aventure permet de découvrir différents métiers, du marketing à la comptabilité, et d’expérimenter la prise de décision en équipe. C’est aussi un bon moyen de pouvoir enfin marquer une première expérience sur son CV… et décrocher un job dans l’ESS après 18 ans !

Envie de trouver un job pour cet été ?
Say Yess est un média, nous n’avons pas d’offres à pourvoir et n’en diffusons pas directement.
En revanche, nous vous proposons des conseils pour trouver des annonces et des présentations de métiers.
Auteur de l'article : Apolline Guichet