A vous de jouer !

Bien manger, mieux manger

Chips de légumes d’hiver rôtis au four

Marre des chips à l'huile de palme pour l'apéro ? On a la solution : saine et simple !

chipsOK
3

Tous les quinze jours, Say Yess ouvre ses pages à un blogueur culinaire qui nous propose une recette bio et simple, histoire de mieux manger. Aujourd’hui, c’est la blogueuse Clémence Catz qui nous livre les secrets de ses chips de légumes d’hiver rôtis au four et nous parle des avantages de la cuisine végétale.

Aux fourneaux

Clemence CatzClémence Catz, 39 ans, est maman de deux enfants de 8 mois et trois ans et demi. Ancienne assistante de production dans le cinéma, elle a changé de voie il y a une petite dizaine d’année pour se consacrer à la cuisine bio et végétale.

Comment vous est venu cet intérêt pour la cuisine végétale ?
J’ai commencé à cuisiner avec ma grand-mère, des plats traditionnels : couscous, poule-au-pot. Puis j’ai eu des problèmes de cholestérol, ça a été l’élément déclencheur. Je me suis intéressée au végétal et j’ai découvert ses possibilités petit à petit.

Peut-on manger sain, bio et végétal sans dépenser des fortunes ?
Souvent, quand on mange plus végétal, on supprime le plus cher : la viande et le poisson. Le budget se rééquilibre : on consomme différemment, même si le bio est plus cher. Et puis il faut être malin : acheter les céréales en vrac dans un magasin bio, faire des repas simples. Les aliments de base ne sont jamais très chers. Je conseille de ne pas acheter tout le panier bio d’un coup : les huiles végétales (à part celle d’olive) sont chères. Mais elles s’utilisent avec parcimonie, donc on en a pour longtemps.

Justement, comment se lancer, avec des plats simples mais bons ?
Il n’y a pas besoin de faire un repas super sophistiqué. Une tarte aux légumes et fromage ou un gratin, par exemple : c’est rapide. Pendant des générations, on a eu l’habitude de manger de la viande à tous les repas, sans voir l’éventail des saveurs, rien que dans les légumes de saison. Il faut donc faire preuve de curiosité pour sortir du quotidien : courges, panais, racines d’hiver, betterave, etc.

Il faut s’y mettre pas à pas : ça ne doit pas être une corvée, mais une découverte plaisir. Si on aime faire des soupes, on peut utiliser des légumes de saison. Au lieu du fromage ou de la crème, on peut utiliser une purée d’oléagineux (amandes, cajou, etc). Si on consomme beaucoup de riz ou de pâtes, on peut passer à d’autres céréales : le quinoa par exemple. Il faut y aller petit à petit, en adaptant son alimentation actuelle.

La recette

Envie de mettre ces conseils en pratique ? Clémence Catz nous propose sa recette de chips de légumes d’hiver. A vous de jouer !

Pour un grand bol
Ingrédients :
2 panais
1 betterave crue
1 grosse patate douce
1 c. à soupe d’huile d’olive
½ c. à café de mélange « 4 épices » ou de panch phoron
1 c. à café de fleur de sel

1 – Préchauffer le four à 120 °C. Éplucher les légumes et rincez-les.

2 – Découper la betterave et la patate douce en tranches très fines à l’aide d’une mandoline ou d’un épluche-légumes.

3 – Les mélanger délicatement à la main avec l’huile et les épices, puis les disposer sur la plaque du four chemisée de papier sulfurisé, en prenant soin de ne pas les faire se chevaucher. Faire cuire 1h30 environ, jusqu’à ce que les chips se décollent d’elles-mêmes, en ouvrant 1 ou 2 fois la porte du four pour laisser s’échapper l’humidité. Laisser refroidir 20 minutes, saupoudrer de sel et servir aussitôt.

4 – Alternative possible avec un déshydrateur : Disposer les chips sur un plateau et laisser déshydrater environ deux heures.

5 – Les chips de légumes maison, moins grasses et moins salées, permettent de faire apprécier à tous navets, betteraves, potimarron….

Pour aller plus loin

SF-savoirfaireOK

 

La recette des chips de légumes d’hiver est issue du livre « Le savoir-faire de la cuisine végétarienne« , de Clémence Catz, aux éditions La Plage. 24,95€.

 

Il regroupe 36 techniques simples, parfois étonnantes, toujours économiques pour innover en pratiquant une cuisine gourmande plus végétale et plus saine.

 

 

 

Auteur de l'article : Oriane Raffin

Laisse un commentaire

3 réponses pour "Chips de légumes d’hiver rôtis au four"

  1. […] Marre des chips à l'huile de palme pour l'apéro ? On a la solution : saine et simple ! (RT @SayYess: Marre de bouffer n'importe quoi ?  […]

  2. lebio breizh dit :

    C’est excessivement énervant de manger à coté de quelqu’un qui mange des chips lorsqu’on en mange pas !!

  3. astuce breizh dit :

    Rien ne peut être aussi favorable à la santé humaine et intensifier les chances de survie de la vie sur terre que d’opter pour une diète végétarienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *