Planète

The Green Planet Tour : stop aux déchets sur ma route !

Publié le 4 juillet 2013

Trois jeunes Strasbourgeois ont fondé Boyz’n Road, une asso qui organise des actions de collecte de déchets. Lauréats du Trophée des associations de la Fondation EDF, Baptiste, Clément et Benjamin ont entrepris un Green Planet Tour pour sensibiliser d’autres jeunes. Avec un mot d’ordre : « les ordures n’ont pas de frontières ».

Quelle planète pour demain ? C’est la question posée par les trois fondateurs de Boyz’n Road.  Originaires du même village près de Strasbourg, Benjamin Herrgott, Baptiste Hagenstein et Clément Lefebvre, 23 à 24 ans, se connaissent depuis l’enfance et en ont marre de « voir des déchets partout ». Depuis un an, grâce aux réseaux sociaux, ils mobilisent les jeunes à la préservation de l’environnement à travers la collecte de déchets.

« On fait ça dans la bonne humeur »

Boyz n RoadLes trois amis d’enfance ont lancé leurs premières actions début 2013, dans le sillage des Initiatives Océanes. La particularité ? Pour rendre la collecte de déchets plus attrayante, ils proposent un barbecue, de la musique, une collation : « on fait ça dans la bonne humeur ! »

Premiers succès : avec  50 personnes, Boyz’n Road collecte 267 kilos de déchets à Bandol (Var), près d’une tonne à Fegersheim (leur village, dans le Bas-Rhin) avec 120 personnes ou encore  700 kilos avec 35 personnes à Illkirch-Graffenstaden (Bas-Rhin).

Exporter le modèle à l’international

Aujourd’hui, le trio tente d’exporter leur modèle à l’international et de gagner en notoriété grâce au Green Planet Tour. L’étudiant en M1 Marketing, le manager adjoint dans la vente et le commercial dans l’agroalimentaire se sont donné un an pour voyager, notamment en Australie.

Objectifs : y organiser une cinquantaine d’évènements. « On voudrait que ce Green Planet Tour prenne de l’ampleur sur le modèle du 4L Trophy, mais autour de l’environnement : les ordures n’ont pas de frontières ». Au boulot !

Pour aller plus loin

Si vous souhaitez mener des actions de prévention et réduction des déchets sur votre campus, le REFEDD (réseau français des étudiants pour le développement durable) et Zero Waste France ont sorti Mon campus zéro déchets. En 12 fiches pratiques, ce guide vous donne des clefs pour connaître, limiter et gérer la quantité de déchet sur votre campus.

2 commentaires

Cliquez sur le + pour voir les commentaires. Et remplissez le formulaire ci-dessous pour commenter un article.
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

image commentary

Sayyess

Publié le 31 mars 2014

Bonjour Anne-Marie, merci de votre message. Pour le moment, l'équipe de Say Yess n'a pas connaissance d'initiative de la sorte dans l'Aube, mais peut-être que d'autres lecteurs pourront vous aider !

image commentary

FISCHER Anne-marie

Publié le 28 mars 2014

Pouvez-vous m'aider de conseils ou de mise en contact, j'ai un gros problème pour me débarrasser de 400 cassettes vidéo qu'aucun services de tri ne veut traiter à TROYES (Aube) où les déchets sont enfouis !!! Les déchetteries proposent de les mettre "au tout venant", mais rien n'étant prévu pour ce type de déchets, elles seront enfouies au final !!! J'ai tout essayé...Je ne sais plus quoi faire ? Merci de tout conseil. A.M.Fischer

Sur le même thème

Décryptage

  • Modèle économique entreprise ESS

    À quoi ressemble le modèle économique d’une entreprise de l’ESS ?

    Lire la suite
  • Recycles © Kamel Secraoui

    Quand les chambres à air deviennent ceinture et les mobiles retrouvent une jeunesse

    Lire la suite
  • L’ESS, à quoi ça sert ?

    Lire la suite
  • La finance solidaire, ça concerne tout le monde!

    Lire la suite

Say yess tv

  • Le métier d’agent-e animalier

    Le métier d'agent animalier - Uniformation
    icone-youtube-play

    Par: Uniformation

  • Le métier d’agent-e de médiation

    Métier d'agent/e de médiation 
 - Uniformation
    icone-youtube-play

    Par: Uniformation

  • Stéphane, au service des défis environnementaux

    Stéphane, co-directeur d'un Centre permanent d’initiatives pour l’environnement - UNCPIE
    icone-youtube-play

    Par: UNCPIE

Nos derniers articles

© Savoie lactée
Planète

Quand les agriculteurs reprennent en main leur filière

Face à des problèmes comme la pénurie, la concurrence ou des tarifs tirés vers le bas, des producteurs s’organisent pour assurer leur avenir.

Rédigé par Marie Le Douaran
le 17 janvier 2018 En savoir plus

Solidarités

Les Youtubeurs au service des ONG

On les attend plus sur les anecdotes du quotidien, l’humour ou les tutos beauté, dans des vidéos suivies par des milliers de (jeunes) fans. Pourtant certains de ces influenceurs s’aventurent sur d’autres terrains et mettent leur notoriété au service de causes engagées.

Rédigé par Jérémy Pain
le 12 janvier 2018 En savoir plus

Collecte dans un supermarché - Crédit DR
Solidarités

Ces associations qui prennent soin des personnes précaires

En Ille-et-Vilaine, Bulles Solidaires collecte et distribue des produits d’hygiène et de beauté aux SDF et personnes en grandes difficultés. D’autres initiatives existent ailleurs en France.

Rédigé par Claire Baudiffier
le 10 janvier 2018 En savoir plus

Afin d'améliorer votre expérience, Say Yess utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies, pour nous aider à analyser les audiences de ce site.
En savoir plus
Votre commentaire a bien été soumis. Il est en attente de validation.